AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
De nombreux personnages importants sont toujours disponibles ! N'hésitez pas!
Venez nous rejoindre pour jouer sans prise de tête au Summer Party et à l'alerte au feu !

Partagez|

Petites explications ❧ Klaroline

avatar

Caroline Salvatore

Administratrice
Messages : 364
Date d'inscription : 12/05/2018
Localisation : Dans son bureau ou dans les couloirs de l'école
Ven 21 Sep - 16:04

Petites explications ❧
Klaroline

❧ Le feu était enfin éteint. Et les coupables attrapés. Caroline était à présent rassurée. Les cours pouvaient reprendre sans trop de problème puisque le feu n’avait que peu détérioré l’intérieur. Heureusement, car la blonde n’aurait pas voulu voir tout ce qu'elle avait construit partir en fumée. Elle pouvait reprendre alors ses activités commencées avant le feu. Elle regarde les élèves s’en aller avec leurs profs. Elle est droite et sérieuse dans sa tenue. Elle tourne ensuite la tête vers Klaus une fois qu’Alaric était loin. Elle soupire légèrement, elle savait qu’Alaric détestait le père de tes enfants et c'était réciproque. Tu t’approches de lui. « Bien si tu souhaites toujours te plaindre auprès de moi, je serais dans mon bureau. » dit-elle simplement. Elle marchait doucement vers son bureau traversant le couloir. Arrivant dans son bureau, elle se serre un verre de bourbon. Elle en a toujours une bouteille dans son bureau. Pourquoi ? Peut-être parce qu’à certain moment elle a besoin de sentir l’alcool descendre le long de son œsophage, même si ça ne lui fait aucun effet elle aime ce goût. De plus la bouteille est bien dissimulée pour que les élèves ne tombent pas dessus en venant. Elle se retourne et tombe nez à nez avec Klaus. Elle sursaute légèrement puis lui fait des gros yeux. Elle n’aime pas qu'il rentre comme ça sans prévenir. Il arrivait que Caroline soit dure avec Klaus, mais c'était pour son bien. Elle savait qu'il l’écoutait.  Elle n’avait jamais compris pourquoi d’ailleurs. Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle avait toujours eu cette étincelle lorsqu'elle était avec lui. Elle a toujours vu le meilleur en lui. Elle avait peur de lui, mais il ay avait toujours eu cette partie d’elle intrigué par l’hybride. Pourquoi elle et pas une autre ? « Tu veux un verre je suppose. » dit-elle en buvant une gorgée de son verre. Elle attend sa réponse puis se dirige ensuite vers les canapés pour parler. Elle prend un air plus calme. « Peux-tu cette fois-ci t’exprimer calmement, au lieu de t'énerver comme tout à l'heure ? » demande-t-elle en s’asseyant. Elle ne lui reprochait rien sauf si ce n’était qu'il était dur avec elle. Elle comprenait qu'il s'inquiète pour Hope mais ce n’était pas une raison pour l’emprisonné. Pendant plusieurs années Caroline s’était occupée de Hope, elle l’avait vu grandir ces dernières années et avait pu montrer sa puissance mentale. Elle était aussi forte que son père, d’ailleurs elle avait son côté rebelle de lui aussi. Caroline savait que la jeune tribride avait besoin de respirer et vivre sa vie. Faire des erreurs faisaient partis de la vie de tout le monde c'était comme ça que les personnes évoluaient et grandissaient.



Voir le profil de l'utilisateur



           
The two greatest success in my life ❧

         


Caroline Salvatore:
 
avatar

Klaus Mikaelson

Hybrid Originel
Messages : 62
Date d'inscription : 11/09/2018
Localisation : Dans ma ville, la Nouvelle-Orléans & Mystic Falls pour protéger Hope.
Ven 21 Sep - 22:40


Le feu est éteint, et Klaus peut enfin retourner à ce dont pourquoi il était venu : à savoir, mettre les choses au clair avec Caroline Salvatore. Il avait du mal à se faire à ce nom des frères que Caroline avait prit en la mémoire de Stefan. Ce dernier avait toujours été assez proche de Klaus, bien qu’ils étaient très sanglants ensembles. Mikaelson avait un total respect pour Stefan, même si au fond, il n’avait pas apprécié le fait qu’il meurt pour les autres. Un acte héroïque pour beaucoup, mais de la lâcheté pour Niklaus. De plus, ce dernier était revenu à la vie, et Klaus le savait. Il l’avait déjà vu rôder à la Nouvelle-Orléans, mais ce détail… il ne l’a jamais dit à Caroline, ni à personne d’autre. Pourquoi Stefan n’était pas revenu près de la blonde ? Il ne savait pas. C’était d’ailleurs pour l’une de ces raisons qu’il n’avait pas voulu revoir Caroline durant ces dernières années.

Mais aujourd’hui, ils e devait de venir la voir pour le cas « Hope » qui apparemment, faisait des siennes au sein de l’établissement. Cette dernière faisait tout ce que Klaus n’avait pas envie qu’elle fasse. D’un autre côté, il se voyait rassuré, car elle avait le même caractère que lui. Il rigolait intérieurement, mais savait que plus le temps allait passer, et plus cela allait empirer. Caroline était partie dans son bureau laissant alors Klaus seul, mais pour pas longtemps. En effet, Mikaelson l’avait surprise quand il pénétra dans le bureau à vitesse vampirique. « Désolé sweetheart, mais j’essaye juste de voir si tu as encore tes réflexes de défense comme à l’époque. » dit-il avec un léger sourire ironique. Il lève la tête légèrement pour dire « oui » pour le bourbon : une tradition. Il s’installe alors dans le canapé, en face de Caro. « Je ne m’énerve pas. Je disais juste que j’aimerai que tu gardes un œil sur Hope. Je pensais que cela était simple, mais visiblement pas, puisque Hope fait n’importe quoi au sein de ton établissement. » ajoute-il de façon assez calme. Il lance un regard noir vers Caroline avant de boire une gorgée de son bourbon.


@Caroline Salvatore
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caroline Salvatore

Administratrice
Messages : 364
Date d'inscription : 12/05/2018
Localisation : Dans son bureau ou dans les couloirs de l'école
Sam 22 Sep - 12:30

Petites explications ❧
Klaroline

❧ Caroline était une directrice impliquée. Elle prenait beaucoup de son temps pour veiller à ce que les élèves se plaisent au sein de l’établissement. Elle recadrait les plus rebelles, laissant quand même quelques libertés après tout ce n’était pas une prison. L’école Salvatore était la pour aider les élèves a s'intégrer au monde sans trop de problème. Les transformations n’étaient pas simples et Caroline le savait. Elle aussi était passée par ce cap. La soif était une chose incontrôlable si personne n’était la pour aider. Heureusement pour Caroline, Stefan avait toujours été la pour elle sans la juger. Et ce, peu importe ses actions. C'était pour ça qu'elle était tombée amoureuse de lui, il était toujours présent pour la blonde. A présent qu'il n'était plus la Caroline avait voulu l’honorer. C était comme ça qu'elle avait fini par choisir le nom et le lieu de l’école. Elle et Alaric ont travaillé dure pour arriver à ce résultat mais elle ne regrettait rien. Elle aurait aimé que sa mère soit la pour l’épauler, pour l’aider à traverser tout ce qu'elle avait pu avoir comme épreuve dans sa vie. Finalement Elizabeth Forbes avait refait surface, elle était bel et bien vivante. Elle pouvait ainsi profiter de ses petites filles. Klaus s'excuse rapidement de son entrée si rapide et la justifie en affirmant vouloir tester les reflexes de la Directrice. Elle lui sert ensuite un verre et lui tend avant d’aller s’asseoir. Elle l’écoute attentivement installée dans le canapé. « Hope est une bonne élève, elle a de bonnes notes et profites de la vie Klaus. Je suis sur que les bêtises pour toi sont un certain jeune homme. » dit-elle simplement en le regardant. « Tu sais Klaus, ta fille te ressemble énormément. Je pense qu'il ne faut pas la braquer car ça sera bien pire. De toute façon toutes les jeunes filles aiment les garçons dans ce genre. Même moi. » dit-elle sincèrement d’un air amusé. Il était vrai que Caroline avait toujours eu le chic pour être attiré par ce genre de garçon, beau gosse et populaire, Matt, Tyler et même Stefan. Ces erreurs lui ont permis d’avancer et d’aller de l’avant. Elle ne regrettait rien dans sa vie, c'était ces événements qui faisaient que Caroline était comme ça. « Je sais que ce n’est pas simple Klaus, j’ai les même "problème" avec mes filles, mais je me dis que je ne peux pas toujours être derrière et qu'il faut qu'elles apprennent que la vie n’est pas toujours simple. » dit-elle avant de boire dans son verre tout en observant Klaus.




Voir le profil de l'utilisateur



           
The two greatest success in my life ❧

         


Caroline Salvatore:
 
avatar

Klaus Mikaelson

Hybrid Originel
Messages : 62
Date d'inscription : 11/09/2018
Localisation : Dans ma ville, la Nouvelle-Orléans & Mystic Falls pour protéger Hope.
Mer 3 Oct - 9:10


Buvant de temps à autre son bourbon, Klaus regarde les différentes réactions de Caroline tout en écoutant les paroles de cette dernière, un petit sourire au coin. Pour dire la vérité, ce sourire, il le fait presque tout le temps quand il est en compagnie de sa blonde préférée. Que veut-il dire ? A vrai dire, personne ne le sait. Cela pourrait être prit pour de l’ironie, mais non, ce n’est pas ça. Peut-être que Nik est simplement « heureux » d’être en compagnie de la Miss ? Il ne faut pas compter sur lui pour vous le révélez.

« Il y a d’autres moyens de profiter de la vie comme tu dis Caroline » lance t-il sans grande conviction. « Je n’étais pas là durant son enfance, et je suis bien trop distant pour son adolescence. J’essaye seulement de la protéger, bien qu’elle sache le faire seule. Tu sais ô combien être une Mikaelson peut-être un danger. » Pas besoin de dire plus, car Caroline le sait ça. Et même si cet endroit est très sécurisé, les risques seront toujours présents. Un silence se crée, alors que Klaus réalise tout simplement qu’il est le père qu’il n’a jamais eu : protecteur. « Peut-être… Qui est-il ? » demande t-il au sujet de ce garçon que sa fille semble apprécié tant. « Les bad-boy ne sont jamais une source d’inspiration. » ajoute t-il, fronçant doucement le visage avant de sourire, amusé également.

Puis la directrice de l’école vient à lui dire qu’elle sait que ce n’est pas facile, car elle vit la même chose avec ses filles. Ce à quoi Niklaus rebondit immédiatement. « Oui, mais toi, tu as eu une mère aimante et présente… Tu sais comment ça marche un minimum, alors que moi… » Klaus ne termine pas sa phrase. Son regard s’assombrit légèrement quand il repense à sa mère, mais surtout à son père, mais très rapidement, il fait abstraction de ça. Il repose son regard sur Caroline. « J’essaye de faire de mon mieux. » dit-il avant de finir son verre de bourbon.

« C’est toujours un réel plaisir de te voir sweetheart. » conclu t-il, le sourire aux lèvres.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caroline Salvatore

Administratrice
Messages : 364
Date d'inscription : 12/05/2018
Localisation : Dans son bureau ou dans les couloirs de l'école
Mer 3 Oct - 11:58

Petites explications ❧
Klaroline

❧ Elle regarde Klaus. Caroline sait que Klaus essaye de la protéger mais elle se débrouillait très bien toute seule. Elle savait très bien que les Mikaelson étaient puissants, ils étaient dangereux dans un sens maos tu savais qu’aucun n’avais un mauvais fond. Ils voulaient simplement protéger leur famille, tout comme elle avec ses filles. Elle serait capable de faire n'importe quoi pour ses deux princesses. Elle n’était peut-être pas leur mère de sang mais pour elle c'était tout comme. Elle les avait portées dans son ventre pendant 9 mois, elle les a élevées et a risqué sa vie pour elle. Elle les aimait plus que tout au monde. Elle pouvait totalement comprendre ce que pouvais ressentir Klaus. Lorsqu'il demande après celui qui semble être intéressé par Hope, elle penche légèrement la tête. « Klaus.. » dit-elle simplement. « Peut-être. Mais ce n’est qu'une simple image pour certain. »  dit-elle en le regardant dans les yeux. « Regarde toi, je veux dire toi aussi tu étais un Bad boy. Et pourtant regarde ou tu en es. Tu es un père aimant protégeant sa famille peu importe les conséquences pour toi. Les Bad boys ne sont pas toujours les pires. » dit-elle doucement. Elle l’écoute attentivement. Il était vrai que Caroline avait eu une mère aimante même si elle ne croyait pas toujours en sa fille. Elizabeth Forbes aurait fait n'importe quoi pour sa fille. Elle avait l’amour d'une mère alors que Klaus, n’avait rien eu. « Tu sais ce n’est pas les parents qui font ce que nous. Tu es un bon père Klaus. Un peu trop protecteur mais un bon père. Tu n’as peut-être pas eu l’amour d'une mère ou même celle d’un père. Mais tu as eu autant d’amour de la part de tes frères et ta sœur. Tu sais à quel point la famille est importante. Mikael était un mauvais père, certes, mais ce n’est pas une excuse pour dire que tu l’es. » dit-elle un sourire aux lèvres.

Elle sait qu'il n’a pas eu une vie facile mais c'était ce qui faisait ce qu'il était aujourd'hui. Elle l’appréciait comme ça, il n’a jamais été le vilain de son histoire. A l’époque elle avait peur de lui, pourtant elle savait qu'il avait bon cœur, il ne lui aurait jamais fait de mal. « Je sais Klaus. Comme tous parents tu penses faire ce qu’il y a de meilleur pour ta fille. » dit-elle avant de boire dans son verre. Caroline appréciait vraiment sa compagnie même si l’hybride n’était pas toujours de bonne humeur. Elle savait le canaliser et lui donner des conseils. Elle savait qu'il l’écoutait. Caroline affichait un sourire légèrement gêné. « Moi aussi je suis heureuse de te voir Klaus. » dit-elle simplement avant de le regarder dans les yeux. Il avait toujours cette étincelle qu'elle avait pour lui dès le premier regard. Cette chose qu'elle ne peut expliquer et qu'elle refoule encore et encore au fond d’elle.




Voir le profil de l'utilisateur



           
The two greatest success in my life ❧

         


Caroline Salvatore:
 
avatar

Klaus Mikaelson

Hybrid Originel
Messages : 62
Date d'inscription : 11/09/2018
Localisation : Dans ma ville, la Nouvelle-Orléans & Mystic Falls pour protéger Hope.
Mer 3 Oct - 16:57


Caroline a toujours eu ce « truc » qui fait que, Klaus se sent mieux à chaque fois qu’elle parle. Pourquoi ? Parce qu’elle sait comment parlait à l’hybride, car elle le connaît. Avant, elle avait peur de lui, mais maintenant, ce n’est plus le cas. Il y a toujours eu une attirance entre eux : quelque chose qui ne s’explique pas. Malheureusement, il y a toujours eu quelqu’un entre eux. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, et pourtant… C’est encore compliqué entre eux.

Cependant, les regards ne trompent pas. Klaus lui affiche un sourire amusé, et satisfait. Caroline fait de même. Puis elle lui parle de sa fille, et de son statut de père. Le pire, c’est qu’elle a raison. « Les gens changent oui, mais toujours pour la bonne cause. » dit-il. « Ma cause est perdue depuis longtemps » ajoute t-il. « Heureusement que Hope est présente maintenant… Elle est mon espoir. » conclu t-il.

Klaus se permet de reprendre un verre de bourbon. « Tu as de la chance… » confit-il, en parlant de Elizabeth. C’est une femme forte, même si elle n’a jamais était une amie pour lui. Mikaelson avait eu du respect pour elle, car elle avait fait ce que Caroline était aujourd’hui : une femme parfaite.

Klaus secoue doucement la tête quand Caroline lui parle de l’amour de ses frères et sœurs. « Oui, et on voit le résultat… Kol me déteste à tel point qu’il ne revient même pas en ville. Elijah m’a oublié tellement il en avait marre de mes trahisons. Heureusement que Rebekah est là. » En disant ça, son regard reste fixe sur un point… Il réalise que malgré les regrets de ses erreurs, le temps continue de passé. Son frère lui manque. Son passé lui manque. Il doit regardait dans le futur, et quand il pose son regard sur Caroline, il se demande si elle pourrait en faire partie.

« Ma fille sera toujours ma priorité. Je veux son bonheur. » dit-il en affichant un sourire sincère. Puis il regarde Salvatore dans les yeux : « Pour une fois qu’on apprécie ma présence… Cela fait plaisir. » rigole t-il, ironiquement. Il boit quelques gorgées de son bourbon et dévisage Caroline cette fois-ci. Elle fait toujours son petit effet chez l’hybride.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caroline Salvatore

Administratrice
Messages : 364
Date d'inscription : 12/05/2018
Localisation : Dans son bureau ou dans les couloirs de l'école
Ven 5 Oct - 14:18

Petites explications ❧
Klaroline

❧ Caroline connait parfaitement ou presque l’hybride. Elle veut l’aider et le conseiller. Tout ce qu'elle souhaite c’est qu'il rattrape le temps passé avec Hope. Tout ce qu'il avait perdu ces années lorsqu’il fut obligé de s’éloigner. Il y avait toujours ce truc que Caroline ne pouvait expliquer ce sentiment. La situation entre Caroline et Klaus avait toujours été assez spéciale. Ils se comprenaient l’un l’autre. Ils auraient dû être ensemble, mais lorsqu’ils se croisaient ce n’était pas le bon moment ou la bonne situation. Le destin avait choisi de leur compliquer toujours les choses. « Klaus arrête, s'il te plait. Tu n’es pas le vilain de l’histoire. Tout ce que tu as fait, tu l’as toujours fait pour le bien de ta famille. J’ai toujours su que tu étais quelqu'un de bien et tu me l’as montré à bien de nombreuses reprises. » dit-elle sincèrement. Elle le regarde dans les yeux. On peut voir sur son visage un sentiment de joie. Elle aime parler avec lui-même si ce n'est pas toujours simple. L’hybride monte parfois dans les tons mais la vampire sait toujours comment le calmer. Elle arrive à le stabiliser, elle ne sait pas comment elle fait, mais elle apprécie faire cet effet sur lui. « Et toi tu as eu de la chance d’avoir tes frères et sœurs. Personnellement je n’ai pas eu l’occasion d’en avoir et peut être que je serais différente aujourd'hui si je n’avais pas été fille unique. Ça m’a causé quelques tords. Étant la seule enfant surprotégée par ma mère et pourrie gâté j’attrapais vite la grosse tête. » dit-elle en se remémorant le passé. Il était vrai que Caroline détestait son côté humain qu'elle avait pu avoir, ce côté peste voulant toujours être au-dessus de tout le monde, prétentieuse et j’en passe. Sa transformation l’avait apaisée et l’avait rendue meilleure, même si les débuts en tant que vampire n’avaient pas été facile, elle avait toujours été entourée de personne formidable.

« Je suis certaine que Kol ne te déteste pas, il a toujours été à l’écart. Puis il vit sa vie maintenant. Quant à  Elijah c’est un cas à part et tu le sais. S'il a effacé ses souvenirs c'était simplement pour protéger Hope ainsi que le reste de ta famille. » dit-elle pour le rassurer. Klaus n’était pas parfait, loin de là, mais elle savait que sa famille l’aimait plus que tout. C'était ce qu'il y avait de plus important après tout. Même s’ils n’étaient pas tous réunis cela ne voulait pas dire qu'il ne s’aimait pas. Au bout d’un certain moment tout le monde prenait un chemin différent et c’était normal. « Je sais bien Klaus. C’est pareil avec mes filles elles passeront toujours en premier. » dit-elle simplement. Elle sourit puis affiche un air amusé. « Tu es quelqu'un de bien Klaus, et ça je n’en doute pas. » dit-elle en plaçant sa main sur celle de Klaus. Elle le regardait dans les yeux, comme hypnotisé par son regard. Elle aurait certainement voulu placer ses lèvres sur celle de l’hybride mais elle n’avait rien fait. Klaus était celui qui lui faisait oublier sa peine, cette peine qu'elle aurait voulu faire taire mais qu'elle avait gardé pour ses filles. Si Caroline n’avait pas eu ses filles elle aurait sûrement fait taire ses émotions après la perte de Stefan.




Voir le profil de l'utilisateur



           
The two greatest success in my life ❧

         


Caroline Salvatore:
 
avatar

Klaus Mikaelson

Hybrid Originel
Messages : 62
Date d'inscription : 11/09/2018
Localisation : Dans ma ville, la Nouvelle-Orléans & Mystic Falls pour protéger Hope.
Jeu 11 Oct - 15:47


Le regret, c’est une sensation que Niklaus ne connaît pas, et pourtant, c’est ce qu’il ressent en lui depuis des jours, des semaines, des mois, voir même des années. Bien trop pudique dans ses sentiments, il ne se l’avoue jamais, même si ça crève les yeux. Avant, il était égoïste, mais aujourd’hui, c’est différent. Avant, il était jaloux, mais aujourd’hui, c’est différent. Tout est différent depuis l’arrivée de Hope, sa fille, son espoir, la meilleure partie de lui.

Il s’en rend compte au fur et à mesure que les minutes passent, car il agit… avec humanité. Alors pourquoi ne pas laissait aller ses sentiments et ses sensations pour avoir une vie un peu plus colorée ? Tout simplement parce que pour lui, être humain, c’est être vulnérable. Être vulnérable, c’est être faible, et donc, par conséquent, ne pas pouvoir se défendre ou défendre les autres. Il n’affirme pas ça comme ça, il l’a juste déjà vu et vécu auparavant, que ce soit avec sa sœur, ses frères, ses amis ou bien même avec ses ennemis. C’était d’ailleurs sa force quand il était le grand méchant loup : taper là ou ça fait mal, et bien souvent, ses ennemis en payaient le prix à cause de leur humanité qui faisait d’eux des faibles.

Pourtant, quand il regarde Caroline, il l’écoute, et il s’aperçoit ô combien elle est forte malgré tout ce qu’elle a pu vivre. Comme quoi, être humain et avoir un cœur, ce n’est pas que négatif. Il y a aussi du positif. Klaus s’en rend compte, mais pour mettre ça en application… il a besoin d’aide, mais également de compréhension. Quand certains ont du mal à changer leurs habitudes sur quelques années, comment feraient-ils pour changer leurs habitudes sur un siècle ? Là et la difficulté de l’hybride originel.

Caroline a les bonnes paroles quand elle lui parle de Hope, ou bien même de son passé. Il sourit, bien qu’il soit agacé par le fait qu’elle ait raison. Cela l’amuse qu’elle puisse le connaître et le toucher de cette façon : toujours en plein dans le mille. Comme si… elle savait tout de lui et de ce qu’il avait dans son cœur, dans sa tête. Cela en devenait même troubler pour lui. Mais se rendait-elle compte de ça ? Il ne pense pas, du moins, c’est ce qu’il croit. Alors il va devoir faire les choses pour changer, afin de se donner une chance, et être lui-même.

« Tu es l’une des seules personnes à savoir qui je suis vraiment Caroline. » dit-il avant de poser son regard dans celui de cette dernière. « Nous n’avons pas eu la même histoire, ni la même famille, mais regarde le résultat. Tu es parfaite. » ajoute t-il avec un léger sourire. Sans s’en rendre compte, il lance un compliment sincère à la blonde. De toute façon, il a toujours eu ce petit côté charmeur avec elle. Elle a l’habitude de ça. « Je sais bien que les gens doivent faire leurs vies, mais c’est difficile de lâcher du leste quand on sait qu’ils peuvent être en danger à cause d’un simple nom : le mien. Quand à Elijah… » murmure t-il sans finir sa phrase. Son point se serre ainsi que sa mâchoire : « …Il me manque. » conclu t-il, suivi d’un long soupire. Caroline peut sentir à quel point ce sujet le touche. « Je n’aime pas être impuissant. » dit-il. La vampire le regarde, et il est loin de s’imaginer ce qu’elle pense de lui, ni ce qu’il représente pour elle. Il lui sourit avant de boire une gorgée de son bourbon, puis se gratte la tête évitant un échange de regard trop long avec la belle. « Que dirais-tu si... bientôt, quand tu auras le temps, et l’envie, je t’inviterai à la Nouvelle-Orléans ? Je te montrerai l’endroit ou je vis, comme je peux voir les lieux dans lequel tu travailles. Je te l’avais promis. C’est peut-être l’occasion de faire ça pour nos ‘retrouvailles’ non ? Qu’en penses-tu ? » demande t-il, hésitant. Il passa sa main derrière sa nuque, et semble assez gêné par sa demande. Bien qu’il pense qu’elle ne voit pas son mal-être, elle le voit, elle le sent. C’est une scène un peu rigolote, bien que sa demande soit sérieuse : L’occasion de pouvoir mettre en pratique les efforts qu’il doit faire pour être plus humain, plus lui-même, et entretenir son lien avec Caroline.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ENIGMES DES 3 PETITES FILLES
» Mets raffinés et petites pepettes !!!
» Petites pensées pour koga ;)
» Explications
» Petites guerres 2012 - le ziposhow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: