AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
De nombreux personnages importants sont toujours disponibles ! PV et scénarios sont attendus, n'hésitez pas !
L'évènement alerte au feu est en cours. Le summer party s'achève.

Partagez|

Secret Family After ten O'Clock ft Lizzie

avatar

Josie Saltzman

4ème année
Messages : 62
Date d'inscription : 28/09/2018
Localisation : Avec ma soeur
Dim 30 Sep - 2:18
 
sortie futile ft. @Lizzie Saltzman

Tu n'avais pas cette chance de pouvoir partager ta chambre en compagnie de Lizzie, certes c'est une part que tu acceptais en la partageant avec une louve, mais cela ne t'empêche certainement pas de passé du temps en sa compagnie. Depuis le temps, tu avait su faire preuve d'imagination, tu t'amusais à sortir en douce avec ta jumelle, c'est une fait, un secret bien garder entre vous, la plupart du temps vous réussissez à trouvé une cachette loin du monde. Par moment tu en avait un peu marre de te retrouver la tête dans une tonne de travaux à remettre, comme un fardeau, une impression d’oppression intense. Il fallait t'en débarrasser et heureusement pour toi, c'est ce fameux soir où tu avait accepter de sortir en douce de l'école.

Avec ta jumelle, vous aviez instaurer une sorte de rituel, tu savait exactement l'heure et le moment exact où tu ne serait pas enseveli par la tonne de question de la part de ta coloc de chambre. Avec Lizzie, tu avait apprise un sort de dissimulation assez bien réussit, le temps de filer hors des couloirs, encore une fois ce  soir tu allait faire la même chose. Ta sœur, tu l'adores, inséparable depuis l'enfance, ta plus solide confidente, vous ne vous êtes jamais rien caché toute les deux, tu espérais que ce genre de confidence ne s'arrête jamais. Avec le temps, tu avait fini par le plus lui indiquer votre point de rencontre, une seule échange te suffisait de comprendre où elle voulait se rendre, cette cabane, assez grande pour vous deux.

- tu as tous ce qu'il faut?

Disais-tu en direction de ta jumelle, tu avais évidemment un petit sac de voyage avec quelques trucs, tous et rien à la fois.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 73
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
Dim 30 Sep - 15:16

Secret Family After ten O'Clock
Je me retourne dans mon lit, un sens puis l’autre alors que la tension agite tout mon corps. Il était assez tôt quand je me suis couchée avec une migraine. J’espérais réussir à dormir un peu pour chasser ce mal avant de rejoindre Josie. Mais le sommeil n’est pas venu alors que je ne cesse de m’interroger sur tout un tas de petites choses. J’ai la tête pleine d’interrogations. Je suis envahie par le doute et je voudrais pouvoir mettre mon cerveau sur pause pendant quelques temps. Je ne voulais pas croire tous ceux qui disaient que grandir c’est compliqué mais je devais avouer que mes petits problèmes d’enfants me manquaient. Je ne dis pas qu’ils étaient moins importants mais j’avais une confiance aveugle en mes parents, ma sœur, mes capacités pour penser naïvement que rien ne pourrait réellement m’atteindre. Aujourd’hui, je me rendais compte que j’allais devoir apprendre à compter sur moi et ça m’effrayait. Je regarde le lit de Hope qui dort à poings fermés. Elle est ma meilleure amie, celle à qui je me confie sans craintes. Je n’hésite jamais qu’un quart de secondes avant de lui parler des ténèbres qui peuvent habiter mon âme. Elle semble les comprendre mieux que quiconque et surtout mieux que Josie. On partage un quelque chose que je ne retrouve pas chez Josie. Je chasse rapidement cette pensée qui me fait de la peine avant de me redresser dans mon lit. Il est l’heure.

Je prends le sac caché sous mon lit. Je ne m’inquiète pas que Hope puisse deviner mon expédition. J’avais suffisamment confiance pour savoir que jamais elle ne me balancerait. Je souris doucement en refermant la porte. Ma jumelle était comme une partie de moi. Nous étions inséparables. Je savais qu’un lien indestructible nous unirait pour la vie et je pouvais deviner ses pensées avant même qu’elles ne naissent. Il y avait cet instinct qui m’amenait à anticiper le moindre de ses besoins et un simple coup d’œil m’aidait à deviner qu’elle avait besoin de nos petits moments de retrouvailles. Notre complicité n’était plus à prouver. Je l’aperçois et je hoche lentement la tête. « Oui j’ai tout ce dont j’ai besoin. » Je fixe ma sœur un moment avant de la serrer contre moi, peu encline à ces démonstrations d’affection d’ordinaire. Je suis pensive pendant que l’on se dirige vers la cabane. Je m’assieds avant de sortir un paquet de chips et deux bouteilles de bière de mon sac. Je guette la réaction de ma sœur, tellement plus raisonnable que moi. « Je me suis dit que tant qu’à faire une entorse au règlement, on n’en était pas à une de plus. Ça ne te pose pas de problème ? » J’avais besoin de sentir que même si nous empruntions des chemins différents, nous serions toujours unies par quelque chose de plus fort que nos divergences.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Josie Saltzman

4ème année
Messages : 62
Date d'inscription : 28/09/2018
Localisation : Avec ma soeur
Lun 1 Oct - 4:06
sortie futile ft. @Lizzie Saltzman

Le lien que tu partageais avec ta sœur, de celui que tu entretiens avec ta meilleure amie amelia, c'est loin d'être pareil, mais ta sœur reste ta plus grande confidente, celle qui semblait te comprendre. Toutefois, tu avait encore du mal à assimilé ce lien qu'elle semblait partager avec hope Mikaelson, personnellement tu ne la connaissait pas comme ta sœur la connaissait. Heureusement cela n'entrave pas le lien si particulier que tu as avec ta jumelle, la seule personne qui savait comment te persuader à enfreindre le règlement, la seule avec qui tu te permettait de te montrer un peu révolté.

C'est ainsi que tu te retrouve dans cette cabane, évidemment tu appréciais de n'être pas vue dans les couloirs, vivement ce sort de dissimulation que tu t'appliquais à perfectionner. Avec le temps, ta meilleure amie pouvait comprendre ton désir d'indépendance de cette école, seulement pour quelques heures, elle lui étais fidèle sur ce point, aucune discussion envers les prof ni les surveillant de la pension. La seule chose que tu n'appréciais pas beaucoup, c'est ce penchant pour l'alcool, tu étais beaucoup plus raisonnable que ta jumelle, plus sage sur ce point. Tu te moquais des dires, des ragots vis-à-vis tes collègues, les autres étudiants, mais pas de ce que pouvait dire Henrik, ce garçon si mystérieux.

- Je peux bien passer au-dessus de ça ce soir, tant que papa ou maman ne sont pas au courant de ton penchant pour l'alcool.

Dis-tu en attrapant d'un main agité en direction de cette bouteille, encore aujourd'hui ton humeur changeante avait le don d'en surprendre
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 73
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
Lun 1 Oct - 12:47

Secret Family After ten O'Clock
Je fixe ma sœur avec insistance. Je sais que ce n'est pas bien mais je ressens le besoin de la tester, de m'assurer que l'on se ressemble toujours. J'ai parfois l'impression qu'un monde nous sépare. Elle est la petite fille parfaite, raisonnable en tous points. Elle obéit à tous les règlements sans même songer une seule seconde à se rebeller contre l'autorité. Je suis toujours dans la confrontation, plus encline à braver les interdits qu'à me plier à ce que l'on attend de moi. Elle me tempère et souvent, un simple échange de regard suffit à calmer le feu ardent en moi. Mais... à l'inverse, je n'ai pas la sensation de pouvoir l'influencer à parfois juste s'amuser en délaissant sa raison. Je sens une certaine angoisse monter en moi avant que finalement, la pression se relâche d'un coup. Je lève les yeux au ciel avant de prendre une voix de charmeuse de serpent pour susurrer. « Sister, tu sais que parfois tu es très moralisatrice ? » Je secoue la tête avec une légère désapprobation. Je fais tinter ma bouteille contre la sienne avant d'en prendre une gorgée grimaçant gênée par l'amertume de la boisson. Je soupire en rejetant la tête en arrière. « Tu sais, je n'ai aucun problème avec la boisson. J'aime bien me lâcher de temps en temps mais je pourrais ne pas toucher une goutte d'alcool. »

En réalité, l’alcool m’apporte un certain de liberté mais je n’en consomme que par plaisir. Je n’espère pas qu’elle comprenne mais simplement qu’elle me fasse confiance et accepte ce que j’affirme sans discuter. Je soupire longuement avant de murmurer sur le ton de la confidence, parlant à cœur ouvert. « J'ai davantage un problème avec l'autorité... Mais, je suis un peu inquiète en ce moment... » Je sens que je suis ensevelie par une foule d’émotions que je ne parviens que difficilement à identifier. Tout s’embrouille et de vieilles terreurs reviennent de manière inattendue pour me hanter. Je me rends compte que je me pose beaucoup de questions depuis que mon cœur et ma raison se mènent un conflit ouvert sur que penser d’un certain jeune homme. D’ailleurs, je redoute que lorsque nous serons mariées, Josie et moi ne puissions plus nous retrouver. « Dis Josie, tu as jamais peur qu'on s'éloigne ? On est devenues si différentes. Tu es la petite fille parfaite et moi, disons que j'en suis l'opposé. Je n’ai pas envie qu'on perde ce lien. Tu es ma moitié, ça me déchirerait en deux. » Je sens une certaine tristesse me gagner quand je termine ma phrase et je me laisse tomber sur le dos les yeux clos. Je secoue la tête éprouvant le besoin de me changer les idées. « Si on faisait quelque chose de plus amusant ? Tu as une suggestion ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Josie Saltzman

4ème année
Messages : 62
Date d'inscription : 28/09/2018
Localisation : Avec ma soeur
Mar 9 Oct - 5:19
sortie futile ft. @Lizzie Saltzman

Tu regardais ta sœur, tu détestais l'idée d'être profondément différente, de t'éloigner d'elle, tu n'aimais vraiment pas l'idée de ne plus partager ce truc que vous aviez étant petite. Ce fut sans l'ombre d'un doute le sentiments le plus amère, depuis un bon moment déjà, pourtant vous n'avez jamais cessé d'être identique. Était-ce l'âge? Les conséquence des études et des choix sociaux de chacune? Tu n'en savais rien, pourtant tu arrivais tout de même à connaître ses pensés, à ressentir le moindre doute venant de sa part, de tous ces émotions qui tournais comme un brouillard. Cela te rendais vraiment instable émotionnellement, tu ne savais pas trop comment arranger tous cela, comment revenir sur la bonne route. Voilà pourquoi tu te sentais obliger d'organiser cette sortie, était-ce une manière de lui faire comprendre que peu importe ce que tu deviens, tu restes tout de même sa moitié? Celle qui ce déciderait à se plier à ses désir pour lui faire plaisir?

- tu as sans aucun doute plus de point en commun avec maman au même âge, alors que moi.. je ne cherche qu'à bien réussir cette années et les études, mais avoue que tu m'aime bien, rationnelle comme je suis..

disais-tu avec un certain sourire, tu ne t'es jamais réellement demander ce que cela donnerait si tu finirais par laisser tout tes principes de côté, ne serait-ce que l'espère d'une seule seconde? Tu n'avais pas réellement les réponses au question, comment lui expliqué? Tu n'aime pas la rendre malheureuse, la voir se mettre en colère, tu n'aime pas sa manière de réagir dans ses crises de colères, toi qui tente encore a contrôler et perfectionner tes capacités de siphon et poutant, pour elle tout lui semble si facile.

-Lizzie.. je ne suis pas parfaite, j'aime bien ce côté studieuse que semble avoir les gens sur ma personne, cela me rend moins étrange.

En fait, tu ignorais pourquoi ta sœur pensait ainsi, c'est bien la première fois que tu remarques ce côté d'elle, pourquoi se montre-elle ainsi envers toi? Dans un sens, ce qu'elle pense de toit te blesse bien plus que tu semble vouloir lui faire croire, un regard attrister s'empare de toi et tu tentes de poser ton regard ailleurs.

- tu sais que je le supporterais pas si tu t'éloigne de moi, je t'assure que je fais de très gros effort pour maintenir notre lien.. partout j'ai l'impression que tu partages plus de chose avec hope qu'avec moi.. comme si je ne pouvais rien comprendre.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 73
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
Sam 3 Nov - 21:59

Secret Family After ten O'Clock
Je m’aperçois en observant la réaction de Josie que j’ai été bien trop dure dans mes paroles. Je l’ai jugée, trop durement. Je ne veux pas qu’elle pense que je ne me soucie pas d’elle. Instantanément, je m’adoucis venant doucement serrer la main de ma sœur avant de la porter lentement sur mon cœur la gardant posée sur ma poitrine, là où bat mon cœur. « Bien sûr que je t’aime telle que tu es Josie. Tu es ma sœur et je donnerais ma vie pour toi. Je ne pourrais tout simplement pas survivre dans un monde dont tu ne fais pas partie mais… » Je m’en veux profondément d’être si torturée. Trop souvent, je me demande si je ne suis pas brisée intérieurement. Peu importe combien je me bats pour contrôler mes pulsions, elles finissent toujours par dominer. Je cache à ma mère, mon père et même ma sœur mes crises de colère destructrices. Je déteste ces moments de doute, de perte de moyens. Je me sens alors envahie par la magie noire qui coule dans les veines de notre famille depuis je ne sais quand. Je me demande parfois si je ressemble à mon oncle, si la même pulsion destructrice coule dans mes veines. Alors, la peur me gagne pour me pousser dans une rage folle. Je refuse de faire du mal à ma jumelle. Jamais, je ne pourrais alors y faire face. « Mais par moment, je me dis que je ne suis pas bonne pour toi. Je te pousse à enfreindre les règles. Je t’incite à me suivre sur la mauvaise voie. J’ai peur que tout cela ne finisse par détruire cette lumière en toi te condamnant aux mêmes démons que les miens. Josie, et si j’étais comme Malachai et que je tentais un jour de te tuer ? »

Je relâche sa main avant de me reculer vivement comme si son toucher pouvait me brûler. Je détourne rapidement la tête tandis qu’une larme coule le long de ma joue. Je déteste cette éventualité. J’ai envie de vomir rien que d’y songer. Je tremble légèrement mais je finis par soupire et je murmure la voix enrouée par une certaine émotivité que je ne peux pas clairement identifier. « Je vois dans ton regard, je le ressens dans mon propre cœur… Je t’ai fait de la peine. Je ne le voulais pas. Je suis simplement inquiète. J’ai peur d’un jour te pervertir. Je tente de t’éloigner de moi. C’est vrai. Ce n’est pas contre toi… Cela n’a rien à voir avec Hope. C’est pour te protéger même si c’est maladroit. » Je secoue un peu la tête pour faire voler mes cheveux devant mes yeux. Je ne désire pas qu’elle puisse sonder mon regard. Je viens prendre sa main même si je sais que mon ton risque de créer un froid. Je suis légèrement irritée. « Parfois, j’ai l’impression que je devrais choisir entre Hope et toi. Elle me comprend. Elle aussi a peur de cette ombre dont elle a hérité. Alors si tu pouvais arrêter de ramener cela à elle. Tu es si soucieuse des autres mais parfois, je me dis que tu en oublies combien c’est excitant de vivre. Je veux faire des erreurs et toi pas. Je me demande parfois comment on peut garder notre lien intact. Tu finis toujours par souffrir de mes conneries alors… je suis partagée entre mon envie de te garder au plus près de moi et celui de t’éloigner. » Ma voix se brise sous la tristesse que je ressens d’avoir osé formuler cela à voix haute.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Josie Saltzman

4ème année
Messages : 62
Date d'inscription : 28/09/2018
Localisation : Avec ma soeur
Lun 19 Nov - 0:22
sortie futile ft. @Lizzie Saltzman

Tu avais sans aucun doute grand besoin de ce moment avec ta sœur, il y avait des choses à rattraper, par moment tu avais cette peur qu'elle s'éloigne de toi. Tu voulais qu'elle comprenne qu'elle ne devais pas agir de la sorte envers toi-même comme elle le ferait sans doute avec les autres. Tu savais très bien qu'elle pouvait ressentir tes émotions, vous n'étiez pas des jumelles pour rien. Par moment tu ne pouvais pas mettre de côté le fait qu'elle pouvait lire ta détresse, elle savait très bien comme percer ta carapace, comment deviner tes sentiments, un seul regard suffisait. Être avec Lizzie à l'école est fort différent que d'être seule avec elle, ailleurs, vous ne partagiez pas la même chambre, toutefois ce lieu a toujours été un endroit parfait pour des nuits au clair des lune et parmi les étoiles, un peu comme une deuxième chambre.

Tu t'attendais évidemment à ce qu'elle réplique, forcément il y aurait toujours quelque chose de contrariant à propos de ses agissements et de son lien avec Hope. Parfois, il t'arrivait de pas trop comprendre, puis tu te dit que c'est sans l'ombre d'un doute la même chose que tu entretenais avec ta propre meilleure amie, Amelia. Tu ne pouvais supporter longtemps ce qu'elle te disait, comment répliquer face à ce genre de discussion? Il te semblait impossible pour toi de prévoir une avenir lin de ta jumelle, sur des chemin différent, il était hors de question pour toi de finir comme ton oncle et votre mère biologique, cette haine, tu ne pouvais y pensé une seule seconde.

-tu sais très bien que tu ne m'impose rien, tu sais très bien que je ne pourrais détester ce que tu fais, te mettre en garde oui, mais je t'interdit de penser que notre avenir se résume comme Malakai.. tu n'es pas comme lui Lizzie.

Tu ne te voyais pas être obliger de la haïr, loin de là cette idée de te traversé l'esprit, tu savais très bien comment ce monde fonctionnait, les faiblesses qui en découlait. Sans doute tu arrivais mieux à contenir cette noirceur qui t'habite aussi, mais jamais tu n'a oser lui en parler, de tes excès d'humeur et de cette colère face à tes rivaux.

- Je te promet que l'on traversera ça ensemble, mais je ne supportais que l'on puisse être séparer, tu es ma meilleure amie, une partie de mon âme, ma moitié
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 73
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
Mar 20 Nov - 13:12

Secret Family After ten O'Clock
Pauvre Josie. Je peux lire dans son regard qu’elle n’y comprend rien. Elle se pose des questions. Je ressens le poids sur ma poitrine causé par mes mots. Je peux ressentir sa peine en moi et je m’en veux tellement. Je la blesse quand je désirais simplement l’aider à comprendre pourquoi parfois, j’avais besoin de la fuir. Je ne veux pas m’éloigner d’elle mais depuis cette discussion avec Nathan, je me demande si ce n’est pas ce que je dois faire. « Josie… tu sais… tout le monde ne pense pas cela. Il y a… enfin… Il m’a dit que je t’incitais dans le mauvais chemin. Il a dit que tu étais différente de moi. Je sais que je n’aurais pas dû l’écouter mais en y réfléchissant, je me suis dit que… » Les mots sortent difficilement car c’est avouer que parfois, je suis extrêmement sensible. Il arrive qu’un rien me fasse douter de moi. Je parais toujours si sûre de moi mais ce n’est qu’une apparence pour cacher les doutes récurrents qui m’assaillent dans les moments les moins opportuns. Je soupire profondément avant de reprendre une gorgée de bière. « Et s’il avait raison ? Je me suis mise à douter. J’ai peur d’un jour t’inciter à faire des choses que tu regretterais. Je ne peux pas survivre sans toi Josie. Tu es la seule lumière qui habite les Ténèbres qui m’entourant. J’essaie de les fuir du mieux que je le peux. Avec toi à mes côtés, j’arrive à garder le contrôle mais parfois j’ai peur d’un jour m’en prendre à toi. » Nous avions un passif familial dont nous avions hérité. Je me demandais souvent dans quelle mesure, il conditionnait notre avenir. L’une de nous était-elle condamnée à mourir pour assurer la survie du clan ? Ou nous étions-nous libérés de cette malédiction ? Nous ne pourrions jamais cesser d’attirer les personnes voulant profiter de notre puissance.

« Je ne devrais pas penser au clan Gemini, ça me met des idées bien trop effrayantes en tête. Tu n’y penses jamais toi ? » Je secoue la tête pour lui dire qu’au fond, je me fous de la réponse. Cela n’a aucune importance. Je finis par doucement venir jouer dans ses cheveux. J’ai toujours aimé faire cela comme si ça apaisait toutes les tensions qui peuvent nous habiter. Je pose mon menton sur son épaule avant de murmurer. « Josie, tu es bien plus qu’une meilleure amie pour moi. Tu es la seconde moitié de mon âme. Tu es plus essentielle que l’air que je respire. » La peur d’un jour la perdre, la douleur de la sentir touchée par mes mots me donnent envie de lui avouer ce que je garde enfoui en moi. Certaines de mes peurs sont nourries par des anciennes expériences. Certaines trouvent leur racine profondément en moi. « Je ne vous l’ai jamais raconté mais lorsque j’étais enfant… j’ai blessé un garçon de la classe. J’ai demandé l’aide de ma marraine pour trouver une solution. Je ne sais pas comment elle a fait mais elle a réussi à réparer mes erreurs. Je l’aimais vraiment beaucoup. Je le voyais en cachette. Mais un jour, j’ai eu tellement peur qu’il ne m’abandonne que je lui ai fait du mal. Il était celui à qui je tenais le plus après vous. Depuis lors, j’ai toujours eu peur d’un jour briser mon bonheur en blessant les autres. » Je ferme les yeux tandis qu’une larme coule sur ma joue. Je me force à respirer profondément pour calmer la boule qui naît dans ma gorge. Je déteste cette vulnérabilité. « Tu crois que je suis folle Josie ? Aide-moi à ne pas perdre le contrôle. » Je ferme les yeux très forts. Je ne dis rien mais j’espère qu’elle entende ce que je ne dis pas : je suis désolée. Je ne veux jamais lui faire de mal, un mal dont elle ne pourrait pas guérir.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: