AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
De nombreux personnages importants sont toujours disponibles ! PV et scénarios sont attendus, n'hésitez pas !

Partagez

When I'm happy I can't stop talking.• Hope

Lizzie Saltzman

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Mer 3 Oct - 19:41

When I'm happy I can't stop talking
Ecouteurs sur les oreilles, je rentre dans la chambre en chantonnant avec une certaine légèreté et gaieté dans le cœur. Je laisse tomber mon sac au sol avant de couper le son et de poser mes écouteurs sur le petit bureau. Finalement, je me tourne vers ma meilleure amie et je m’approche d’elle en souriant gaiement. Je me laisse tomber sur mon lit avant de la regarder un sourire mystérieux aux lèvres. Je ne dis rien alors que je ressens simplement la joie de pouvoir partager ma chambre avec elle. « Hope, on est enfin vendredi. Ça signifie deux choses : une soirée de libre et un moment entre filles. Et je suis très curieuse… » Je rigole un peu laissant planer un suspens plutôt inutile car ça ne fait aucun doute que je vais finir par simplement cracher le morceau. En tant que meilleure amie, elle semble parfois me connaître mieux que moi-même. J’aime parfois l’ennuyer et la faire languir comme par exemple pour lui offrir son cadeau de Noël. Je suis bien du genre à emballer une petite boîte dans une dizaine d’autres toutes un peu plus grandes. Je me redresse néanmoins avant de sourire doucement. « Mais avant, ça te dit de prendre un truc à grignoter ? On peut aussi mettre un film même si on ne mettra pas cinq minutes à en perdre le fil ? » C’était un moment typiquement féminin. Nous avions nos petits rituels. Il y avait certes quelques variantes mais on n’était jamais loin de ce genre d’habitudes.

Je me lève avant de revenir avec mon ordi, des sucreries, du chocolat et des chips. Je la laisse choisir ce qui la tente le plus tandis que j’allume l’ordinateur. Je lui laisse ensuite les commandes n’ayant aucune envie particulière niveau film ce soir. Je finis par la regarder un peu et je souris à pleine dents ne pouvant plus me retenir de lui dire ce qui me brûle les lèvres à force de me retenir. « Je t’ai aperçu avec Xander un peu plus tôt. » Je lui fais un clin d’œil mais feignant que le sujet n’a pas grande importance, je me plonge dans la contemplation de l’écran d’ordi. Je tapote ma jambe du bout des doigts, signe que je suis impatiente d’en apprendre plus à ce sujet. Je finis par la regarder du coin de l’œil guettant sa réaction. Je ne sais pas ce que je ressens à l’idée que le jeune homme lui plait. J’ai peur car je ne voudrais pas qu’elle ait le cœur brisé même si j’ai confiance en Xander. Je l’envie et la jalouse aussi car je redoute de finir totalement seule même si j’ai déjà eu un petit copain avant. Je n’aime pas la solitude. C’est sans doute ma plus grande terreur dans la vie. Mais plus que tout, je suis heureuse pour ma meilleure amie. Elle mérite bien ce genre de bonheur. « On dirait que tu tiens beaucoup à lui. Je me trompe ? C’est juste un ami ou bien il y a un petit plus ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
Hope Mikaelson

Hope Mikaelson

Fondatrice
Messages : 655
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : A l'école ou auprès de sa famille.
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Sam 13 Oct - 11:02
- - - - - -
.
crédit/ blindnessLizzie & Hope.




Vendredi soir. La fin de la semaine. Hope comme tous les adolescents de son âge aime le weekend. Généralement, la brune profite du weekend pour retourner à la Nouvelle Orléans voir sa famille. Parce qu'elle aime passer du temps avec eux, elle avait perdu tant d'années à leurs côté, surtout auprès de son père. Mais ce weekend Hope restait à l'école. A l'internat, avec sa meilleure amie. Elle était retournée à la chambre en première, elle c'était affalé sur son lit. Le vendredi a toujours été une journée assez intense. En même temps c'est la dernière de la semaine. Hope glisse son regard sur sa table de chevet et observe son téléphone portable. Elle l'attrape, et regarde ses messages. Il y en a un de Xander. Elle sourie automatiquement et lui répond. Elle repose ensuite son téléphone sur sa table de chevet et fixe le plafond en soupirant. Perdu dans ses pensées, un sourire bête au visage elle continue d'observer le plafond dans le vide. Puis d'un coup, un bruit la sort de ses pensées. Elle se redresse en position assise pour voir une Lizzie enjoué entrer. Ca la fait rire et sourire de la voir comme ca. Décidemment elle a l'air de sacrè bonne humeur. Et Hope a une petite idée de qui est derrière tout ca. Nathan ? Oui, la trybride a remarqué ce qu'il se passe avec l'hérétique. Même si pour l'instant Lizzie semble se voiler la face.

Hope tourne la tête vers son amie qui c'est à son tour allongé dans son lit. La jeune Mikaelson rigole face à son enjouement. -"Tu sembles bien enjoué. Je peux savoir ce qui te rends comme ca ?" vendredi, une soirée entre fille. Ca lui plait bien à Hope. Même si elle soupçonne que ce soit pas le seul facteur en cause. Hope continue de sourire et hoche la tête -"allons-y" elle est d'accord avec tout ce que propose sa meilleure amie. Hope profite que Lizzie aille chercher son ordinateur pour se mettre au pyjama puis viens s'installer à côté d'elle en piochant dans les sucreries. Elle parcourt ensuite les films sur son ordinateur et elle opte pour un film d'amour. Oui, la brune est d'humeur romantique. Puis, comme un cheveu sur la soupe, la siphon balance le prénom de Xander. Hope manque de rougir. Ne sachant plus vraiment où se placer, elle sourie instantanément. Oui, il lui plait. Et Lizzie est sa meilleure amie, elle doit savoir. Après tout, elles se disent tout. Un sourire presque gênée elle répond tout en gardant son regard sur l'écran -"Je l'aime bien il est… craquant" répond t-elle avant de sourire encore plus. Elle retourne ensuite subitement la tête vers la blonde. -"Et toi avec Nathan ?" elle lui demande amusé. Elle sait que sa meilleure amie n'assume pas, pourtant Hope est sur qu'elle en pince pour lui. Et lui aussi. Elle les verrait bien ensemble d'ailleurs. Et oui, elle inverse la question, chacun son tour.
Voir le profil de l'utilisateur


The only tribride
« My name is Hope Mikaelson. My grandmother practically invented dark magic. My mom is the Crescent Alpha, and my dad is Klaus Mikaelson ».



clique:
 
Lizzie Saltzman

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Sam 3 Nov - 21:58

When I'm happy I can't stop talking
Je crois que j’avais hérité de la famille Gemini une certaine bipolarité. Mes crises de colère pouvaient être violentes. Mes moments d’euphorie étaient tout aussi extrêmes mais dans une direction totalement opposée. Je n’étais jamais dans la demie mesure. Je me voulais insaisissable. J’aimais ce côté imprévisible qui caractérisait mon caractère car cela permettait à ma vie de garder cette part d’inattendu. Je me sentais profondément frustrée lorsque tout était parfaitement planifié. Josie affirmait que je ressemblais plus à maman car j’avais un esprit libre et rebelle. Sur ce point, j’étais bien différente. Je détestais avoir des plans bien précis sur mon avenir. J’aimais suivre mon bout de chemin sans savoir ce que demain pourrait réserver. Je me demandais parfois comment était papa lorsqu’il était adolescent ? Aujourd’hui, il semblait être un professeur bien rangé mais je n’ignorais pas sa petite tendance à succomber à l’appât de l’alcool. Je crois que j’étais un mix mais quel lien avais-je avec ma mère naturelle. J’aurais aimé la connaître plus. Mais pour ce soir, je suis d’une humeur plus qu’enjouée bien décidée à savourer la douce complicité qui me lie à ma meilleure amie. Je dois avouer que l’idée de parler de garçon n’est pas totalement étrangère à mon enjouement. Je sais que Hope lit en moi comme dans un livre ouvert et je sifflote. « Rien de bien particulier. Je suis simplement de bonne humeur. Pourquoi ça devrait cacher quelque chose ? Hein ? »

Mais je pouffe d’un rire coupable. J’aime garder mon petit moment de mystère. J’étais égocentrique et j’adore être le centre de l’attention alors je pouvais bien la laisser mijoter un petit peu. Du coin de l’œil, un sourire au coin des lèvres, je guette la réaction de Hope à la simple mention de Xander. Je lui donne un petit coup amical dans les côtes avant de hocher la tête. Elle a beau fixé l’écran, rien ne m’échappe sur ce que ce joli prénom suscite en elle. « Je le savais ! Tu craques pour lui ! C’est trop bien, vous formeriez un couple trop mignon. Fonce ! » Mais mes yeux s’écarquillent en grand sous l’effet de la surprise. Je rougis puis je pâlis avant de secouer vivement la tête. Je crois qu’elle a perdu la tête et pourtant ma voix manque de conviction, mes balbutiements ne semblent pas très sincères quand je prends la parole. « Quoi ?? Mais qu’est-ce que tu racontes ? Tu es complètement folle. » Je marque une pause pour me remettre du choc que cette question suscite en moi. Je n’en reviens pas qu’elle puisse envisager que je puisse être attirée par lui. Mais se trompe-t-elle totalement ? « Lui et moi ? Sincèrement ? Je le déteste. Il me déteste. Et c’est très bien ainsi. Il m’énerve tellement, tu n’as pas idée. Qu’est-ce qui te fait penser que je pourrais en pincer pour lui ? Toi et Xander c’est flagrant que vous vous plaisez mais Nathan et moi ? » Je déglutis légèrement ne sachant si j’espère qu’elle me dise que non on n’irait pas ensemble ou qu’elle me dise que ça pourrait coller. Rah ça m’énerve mais c’est Hope et elle compte pour moi alors j’avoue la voix timide et fragile, presque à voix basse. « Je suis complètement perdue. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
Hope Mikaelson

Hope Mikaelson

Fondatrice
Messages : 655
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : A l'école ou auprès de sa famille.
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Sam 10 Nov - 23:40
- - - - - -
.
crédit/ blindnessLizzie & Hope.




Les garcons. Cette soirée était bien partie pour tourner autour de ce sujet. Bien qu'en réalité la trybride soit encore assez novice sur le sujet. C'est vrais, si on y pense bien, Xander est le premier garcon qu'elle fréquente réellement. D'ordinaire, la jeune fille est plutot distante. Hope n'est pas nécessairement doué pour le relationnel. Il faut dire que jusqu'il y a deux ans, elle ne parlait pratiquement à personne. Renfermé sur elle-même et en colère contre le monde entier de ne pas pouvoir grandir avec son père. Mais maintenant elle l'avait retrouvé, et tout ce passait bien. Elle avait enfin renoué avec celui qui lui manquait tant. Elle pouvait donc maintenant s'ouvrir un peu plus aux autres. Chose qu'elle ne se permettait pas avant, trop préoccupé à vouloir le ramener auprès d'elle et enfermé dans une boucle sans fin de tristesse et de colère. C'était derrière elle maintenant tout ca. Elle avait sa famille, elle avait même des amis maintenant alors qu'à l'époque on aurait pu à peine y croire. Elle la sauvage. Puis elle avait Lizzie, même si leurs amitié ne c'est pas fait en un jour, elles ont su s'apprivoiser. Elles se comprennent, et la présence de la blonde fait beaucoup de bien à Hope. Elle peut se livrer sans jugement.

-"Avec toi ? Ca cache toujours quelque chose." réplique la brune avec un petit sourire. Elle connait bien Lizzie maintenant, elle a appris à la connaitre. La blonde avait quelque chose derrière la tête et justement on y venait. Elle comptait donc la cuisiner sur le sujet Xander ? Il lui plaisait, c'était une certitude. Mais Hope ne savait pas trop quoi dire d'autre. Comme dit précédemment, c'était vraiment tout nouveau pour elle contrairement à Lizzie qui était à l'aise avec les garcons. Hope ouvre la bouche en lâchant un soupire inaudible mais sans quitter son sourire. Par reflexe elle lève les yeux au ciel. -"Je craque pas pour… Oui bon d'accord je le trouve mignon mais je sais pas… Tu sais le nombre de filles qui lui court après, pourquoi il s'intéresse autant à moi ? Puis il a déjà eu plusieurs copines… Alors que moi..." rho, elle est gênée de s'exprimer ainsi. Elle secoue la tête dans la négativité et reporte son regard sur l'écran d'ordinateur. C'est vrais, Hope a beau être une battante forte et intrépide. Une sorcière puissante et sur d'elle au caractère bien trempé qui ne recule devant rien. Avec Xander, elle est intimidé. Il lui plait, mais elle ne peut s'empêcher de mettre des freins. Pourtant, elle rêve de l'embrasser. Mais elle se questionne. Elle a pas l'habitude de ressentir ce genre de chose. C'est le premier garcon qui lui fait autant d'effet. Rapidement, elle dérive sur Nathan. Pas question que Lizzie y échappe après son interrogatoire sur Xander. Et au moins, ca lui permettait de faire diversion pour changer de conversation et s'intéresser à son cas à elle. Hope ne peut s'empêcher un sourire amusée à la réaction de son amie. -"T'es sur ? pourtant ca crève les yeux qu'il en pince pour toi. Puis tu sais ce qu'on dit qui aime bien châtie bien. C'est bien ca le dicton non ?" elle ne savait plus vraiment. Mais si elle avait bien une certitude c'est qu'il se passait quelque chose entre Lizzie et Nathan. Et personnellement, Hope les voyait très bien ensemble. Elle observe attentivement la réaction de Lizzie. Elle avait fait exprès de dire ca au sujet de Nathan pour voir si elle allait réagir en entendant ca. Bien que sa réaction parlait déjà pour elle. Hope eu un sourire plus tendre lorsque Lizzie vint se confesser à voix basse. -"Comme ca on est deux" elle voulait lui montrer qu'elle n'était pas seule dans ce cas là. Et qu'elle pouvait compter sur sa compréhension. -"Je suis loin d'être une experte en ce qui concerne les histoires de coeur. Mais tu devrais peut-être te laisse le temps de voir ce que tu ressens vraiment pour lui. Je te connais Lizzie, tu dis que tu le détestes, mais au fond tu l'apprécies. Pourquoi tu ne veux pas l'admettre ?" cette question était essentielle, il était là le problème dans le fond. Mais Lizzie a toujours été une personne complexe, Hope était là pour l'aider.
Voir le profil de l'utilisateur


The only tribride
« My name is Hope Mikaelson. My grandmother practically invented dark magic. My mom is the Crescent Alpha, and my dad is Klaus Mikaelson ».



clique:
 
Lizzie Saltzman

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Mar 20 Nov - 19:38

When I'm happy I can't stop talking
Je fixe Hope avec de grands yeux innocents. Ma bonne humeur cachait-elle toujours quelque chose ? Bien souvent oui. Je n’étais pas reconnue pour ma discrétion quand je nourrissais un certain projet que du contraire. J’avais ce petit sourire en coin qui signifiait combien je me réjouissais d’avance de la tournure que cela pourrait prendre. Je m’amusais tout simplement. J’étais jeune et ce genre de petits plans me rappelaient comment j’avais su préserver cette part d’innocence. Lorsque l’esprit vieillit alors il devient plus fragile. Je luttais contre ce risque d’un jour voir mon âme succomber à ses ténèbres et pour cela, rien de tel qu’un peu de plaisir. Je souris en coin avant de hausser les épaules. « Je ne vois pas du tout pourquoi tu prétends que ça cache toujours quelque chose ? » Je rigole légèrement rejetant la tête vers l’arrière pour fixer un peu le plafond. Je ne peux me retenir de sourire en repensant au chemin que la brunette et moi-même avons parcouru. On parle très peu d’avant mais je garde en mémoire le souvenir de cette fille qui souffrait tellement qu’elle éprouvait le besoin de vivre en dehors du monde. Je me souviens des nombreuses fois où j’ai aperçu la douleur dans son regard, celle d’être privée de son père. J’avais parfois envie de me moquer de son air mélodramatique. Je voulais lui dire d’arrêter de se prendre la tête mais j’avais compris. J’avais mis le temps mais j’avais finalement compris que sa douleur était ce qu’il y a de plus légitime. A sa place, j’en aurais voulu à la terre entière. Au fond, j’avais juste du mal à accepter qu’elle repousse mes tentatives. On en avait déjà discuté et tout cela appartenait au passé. J’étais heureuse qu’avec le retour de son père dans sa vie, Hope ait appris à laisser les autres entrer dans son cœur. Je la fixe d’un air dubitatif avant d’adopter un air triomphal. Elle aurait pu vouloir nier autant qu’elle veut que ça n’aurait rien changé. J’allais me moquer d’elle, la taquiner mais je reprends rapidement mon sérieux en me redressant pour lui accorder toute mon attention. Un sourire tendre apparait sur mes lèvres alors que j’espère trouver les mots pour la rassurer.

« Hope… ma choupinette… tu sais que tu aies de l’expérience ou non ne change en rien que tu es une fille exceptionnelle. Xander a énormément de chance que tu puisses t’intéresser à lui. Il a tout à gagner avec toi donc tu n’as pas à t’en faire. Il a eu quelques conquêtes mais jamais trouvé la bonne donc peut-être que c’est parce qu’il attendait de te rencontrer. » J’essaie de gentiment orienter la conversation sur elle mais aucune chance d’échapper à l’interrogatoire de ma meilleure amie. Je ne peux me retenir de rougir à ses mots avant de le fixer le regard un peu brillant d’excitation. Je me demande si elle a raison et je ne peux m’empêcher de le supplier d’une toute petite voix. « Tu crois vraiment que je lui plais ? Que c’est pour ça qu’il me provoque toujours ? Je… j’aimerais que tu aies raison. » Je rougis vivement laissant mes cheveux retomber devant mon visage. Je ne sais pas expliquer ce que je ressens mais j’ai un petit nœud au ventre comme si des ailes de papillon me chatouillaient. Un petit sourire complice alors que je hoche la tête. « Oui on est deux. » Je reste perplexe à la question de Hope avant de sentir ma gorge se serrer. Je ne sais pas très bien comment confesser ce que j’ai sur le cœur. Je prends une profonde inspiration avant d’avouer. « En fait, j’ai peur… peur de m’avouer qu’il me plait car je me sens toujours inférieure à lui. Il me donne la sensation que je ne pourrai jamais être assez bien pour lui plaire et tu sais quoi… je préfère être celle qui le repousse que celle qui est repoussée. J’ai vraiment peur car c’est différent d’avec les autres… il me plait plus… » Je me mords la lèvre plus fort détestant cette sensation d’être plus vulnérable. Je ne veux pas admettre que je ne suis pas aussi forte que je ne veux le laisser paraître. « Je me dis que si je fais en sorte d’être détestable, je prends aucun risque de souffrir. Il ne pourra pas m’abandonner si je ne lui donne jamais la chance de compter. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
Hope Mikaelson

Hope Mikaelson

Fondatrice
Messages : 655
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : A l'école ou auprès de sa famille.
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Dim 25 Nov - 11:37
- - - - - -
.
crédit/ blindnessLizzie & Hope.




-"Surement car je commence à bien te connaitre à force" réplique la brune. Ca cache toujours quelque chose ou presque. Lizzie était le genre de fille démonstrative, ca elle l'avait bien compris. Ce besoin irrépressible de sortir ces émotions au grand jour. Alors qu'Hope, elle c'était tout le contraire. Elle gardait tout pour elle, n'exprimait rien. Se renfermait dans sa solitude parfois. Cette part de noirceur, de douleur et de colère qui la rongeait de l'intèrieur. Mais avec Lizzie elle arrivait un peu à se confier. Ca ne c'est pas fait en un jour, ca a demandé beaucoup de temps. Mais Lizzie avait gagné la confiance de Hope. Et pourtant dieu sait ce que la blondinette pouvait agacer la brune par ses manières à l'époque. Mais la trybride avait finalement compris, elle avait finalement cerné Lizzie. Loin d'être méchante mais en manque d'attention, dans le fond. Elles se rejoignaient sur plusieurs points au final, mais avait une façon différente de les exprimer. En tout cas cette soirée entre filles faisait le plus grand bien à la cadette Mikaelson. Elle pouvait ainsi lui exprimer son ressenti et ses doutes sur Xander. N'ayant jamais eu de véritable copain, elle avait pas mal de doute à son sujet. Ou alors, c'était le côté paranoïaque de son père qui germait en elle.

-"Il ignore aussi qui je suis. Ici je suis Hope Marshall, sorcière de 4ème année. Je lui mens sur mon identité. Qui sait comment il réagirait si il découvrait que j'étais la terrible trybride contre nature ?" elle laisse échapper un petit rire amusée. Elle a longtemps été touché par ca. D'être vu comme un monstre à cause de ca. Ne pas comprendre pourquoi elle était née. Mais ce n'est plus le cas maintenant, à vrais dire elle en est assez fière aujourd'hui. Ca fait d'elle une personne unique au monde. Le pire dans tout ca, c'est qu'elle est loin de se douter qu'il le sait, et que c'est justement pour ca qu'il c'est rapproché d'elle. Qu'il ne fait que la manipuler depuis le début juste pour assouvir son désir de vengeance envers Klaus. Au fond, elle devrait être un peu plus paranoïaque quand on y pense et moins naïve. Pas qu'elle soit une fille naïve d'ordinaire, ou peut-être un peu des fois. Mais quand il s'agissait du garcon qui lui plait, la brune ne voyait rien. En tout cas, il en prendrait pour son grade plus tard.

Hope sourie tendrement à Lizzie. Elle la trouve mignonne, elle est en train de tomber amoureuse, ca crève les yeux. -"Pour que vous vous chamaillez autant c'est qu'il y a un truc, j'en suis presque sur" elle ne pouvait rien lui garantir cependant. Elle ne voulait pas lui donner de faux espoir si c'était faux, on ne sait jamais. Même si Hope était presque sur de ce qu'elle avançait. Il suffisait de les regarder pour le comprendre. La trybride passe ensuite sa main sur celle de sa meilleure amie dans un geste d'assurance et de réconfort tout en continuant de lui sourire amicalement. -"Ne dis pas n'importe quoi, tu n'es pas inférieur à lui. Tu es Lizzie Saltzman. C'est vrais que parfois tu peux être… agaçante" elle rie en repensant aux année précédente -"mais tu es une fille en or. Laisse le voir ce côté de ta personnalité, comme j'ai pu le voir". C'est vrais, son opinion sur Lizzie avait changé au cours des années, elle ne voit pas pourquoi ce ne serait pas le cas pour Nathan. -"Il faut que tu te laisses une chance Lizzie, si tu veux je pourrais tâter le terrain pour toi ?" Hope est beaucoup plus doué pour s'occuper des histoires d'amour des autres que pour les siennes. Donc elle pouvait le faire, même si elle n'était pas non plus une experte et ne sachait pas trop comment elle allait s'y prendre. Elle pouvait bien faire ca pour sa meilleure amie. -"Puis si il te fais souffrir, compte sur moi pour lui botter les fesses !" dit elle amusée, et tout le monde sait qu'Hope Mikaelson n'est pas commode.
Voir le profil de l'utilisateur


The only tribride
« My name is Hope Mikaelson. My grandmother practically invented dark magic. My mom is the Crescent Alpha, and my dad is Klaus Mikaelson ».



clique:
 
Lizzie Saltzman

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Jeu 6 Déc - 12:05

When I'm happy I can't stop talking
Une sorte de jalousie, de rivalité nous avait animées au tout début. Enfin, c’était davantage moi qu’elle que ça tiraillait. Il m’avait fallu bien du temps pour comprendre que ce n’était pas à elle que je devais en vouloir mais à notre père. Il la traitait comme une personne de confiance et j’aurais aimé avoir la même attention. Dépasser cela avait demandé du travail mais j’avais compris finalement que la froideur de la demoiselle cachait une peur de s’attacher. Elle semblait hautaine au premier regard mais ce n’était que protection. Je faisais la même chose mais dans un registre. Je me rendais détestable car je haïssais cette sensation de faiblesse qui pouvait m’habiter. J’étais heureuse d’avoir su dépasser nos différends car avec Hope, je me sentais réellement libre d’être moi-même. Je ne jouais pas les garces avec elle. Je me tourne totalement vers Hope soudain bien trop concentrée sur ma meilleure amie pour me soucier d’un stupide film. Je la fixe avec un côté mécontent. « Tu n’es pas contre nature Hope. Tu es unique tout simplement. Tu n’as pas avoir honte de qui tu es et si Xander ne peut pas comprendre que c’est une question de protection, je me charge de lui faire passer ses idées de petit con. » Je me radoucis instantanément. J’avais un côté très protecteur avec mes proches, les quelques-uns qui avaient su gagner mon cœur. Mais personne n’aurait pu le deviner à me voir aussi insouciante et accordant peu de considération aux autres. « Je suis certaine qu’il pourra comprendre. L’important ce n’est pas ton nom de famille mais qui tu es dans le fond et c’est de cette fille-là qu’il est amoureux. Imagine si tu devais ressembler à ton père côté sentiments. » Je lui fais un clin d’œil avant de rire un peu. Cette phrase était sortie sans aucune méchanceté. Beaucoup auraient pris peur mais ce n’était pas mon cas. Je savais ce qu’il était, le monstre qu’il pouvait être. Mais à mes yeux, il était le père de ma meilleure amie et elle en avait besoin dans sa vie. Bon, s’il pouvait rester loin de ma mère ce serait bien mais c’est une autre histoire. « Xander craque pour toi peu importe que tu sois Hope Marshall ou Hope Mikaelson, compris ? » Je viens doucement la serrer dans mes bras.

L’avantage de l’amitié c’est que l’on sait que l’on peut compter sur l’autre. Sauter de nos histoires d’amour respectives à celle de l’autre ne pose aucun souci. Si l’une a besoin de plus de conseils là, l’autre l’écoute. Et puis ça s’équilibre. Je lève les yeux au ciel. « C’est plus fort que moi. Je veux le faire réagir car c’est mieux que… je préfère me disputer avec lui que d’être ignorée. » Les joues rosies, j’ai terminé mon aveu d’une voix timide. Je doute que Nathan puisse imaginer que j’ai cette facette-là. Il est tellement persuadé que je suis comme Amy et pourtant... Josie a dû me retenir de ne pas casser la figure de cette pétasse après leur rupture. Agaçante ? Moi ? Je ne peux me retenir d’éclater de rire adoptant un faux air coupable. Je sens la peur qui me noue le ventre alors que je n’ose pas l’avouer mais je me suis bien trop attachée. Je murmure doucement. « J’ai peur, peur de le laisser atteindre mon cœur et en souffrir. J’ai peur qu’il ne comprenne que l’assurance que je montre cache ma crainte qu’un jour, on ne tente à nouveau de s’en prendre à Josie ou moi, surtout à Josie. » Ma sœur jumelle, elle souffrait de mon amitié avec Hope et pourtant, elle est celle pour qui je pouvais devenir la plus dangereuse. Je tuerais pour la protéger. Je chasse cette idée de ma tête. Le passé était le passé. Je la regarde soudain plus intéressée avant de demander à nouveau surexcitée. « Tu ferais cela pour moi ? Et promis, tu me diras la vérité même si elle doit faire mal ? » Je ne voulais pas qu’elle me mente pour me ménager. La perspective de Hope enquêtant discrètement auprès de Nathan m’amuse et me rassure. Je souris tendrement avant de la regarder avec connivence. « Oh ça je n’en doute pas. Tout comme Xander a intérêt à faire attention car il risque de le regretter s’il te fait le moindre mal. On se protège toutes les deux. » Je lui tends mon petit doigt comme pour sceller une promesse que même sans cela, jamais nous ne briserions.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
Hope Mikaelson

Hope Mikaelson

Fondatrice
Messages : 655
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : A l'école ou auprès de sa famille.
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Mer 12 Déc - 22:36
- - - - - -
.
crédit/ blindnessLizzie & Hope.



Elle sourie face au petit discours de sa meilleure amie. Hope se dit qu'elle a de la chance d'avoir Lizzie. Même si au début elles ne pouvaient pas se voir en peinture, cela a donné lieu à une très belle amitié. -"Je n'ai pas honte. Mais je veux dire, il pourrait avoir peur. Je sais que ma famille n'est pas la plus apprécié. Je ne veux pas que Xander croit que je l'ai trahis en lui mentant" si elle savait la vérité, ce serait l'hôpital qui se fou de la charité. Loin de se douter qu'en réalité il le savait et que c'était justement pour ca qu'il c'était rapproché d'elle. Hope aime sa famille plus que tout au monde. Elle n'en a pas honte, elle en est fière. Mais elle sait que beaucoup craigne les tristement célèbre Mikaelson. Qu'est-ce que Xander dirait en le découvrant ? C'était la question qu'elle se posait. Elle rigole à la fin de la phrase de Lizzie, elle reconnait bien ici sa meilleure amie. Elle fut cependant un peu surprise et légèrement gêné par les paroles suivante de la blonde -"Je ne sais pas si il est… amoureux" à vrais dire, ils ne s'étaient jamais dit clairement les choses, ce n'était que le début de leur histoire naissante. Elle fit ensuite un doux et tendre sourire quand Lizzie évoqua son père. La plupart des gens le voyait comme un monstre sans coeur, pas elle. Elle elle savait qu'il avait du coeur, et des sentiments. Il lui avait prouvé plus d'une fois. Il l'aimait d'un amour inconditionnel elle le savait et c'était réciproque. Elle ne pu donc s'empêcher de le défendre là-dessus. Bien que Klaus ne le montre pas, son coeur battait comme tout le monde. -"Détrompe toi. Il sait aimer, si il y a bien quelque chose dont je ne doute pas c'est ca. Certes il a parfois tendance à agir sauvagement, mais je pense que je tiens un peu de lui sur ce coup là" dit-elle en riant légèrement. Elle sourie amicalement à son amie. Ca lui fait du bien de pouvoir discuter librement avec elle. De pouvoir avoir des conversations d'adolescente normal, d'avoir une amie à qui se confier. Chose qu'elle n'avait pas avant. -"D'accord, je ne voudrais pas te contredire" dit-elle en riant toujours et la taquinant un petit peu.

Après le cas Xander, on passe au cas Nathan. C'était le principe même des soirées entre filles : parler des garcons. -"Sauf qu'en te disputant avec lui tu lui donnes une mauvaise image de ta personne. A l'époque, je te prenais pour une sale pimbêche égoïste et égocentrique qui se fiche des autres. Jamais je n'aurai imaginé un jour qu'on deviendrait amies. Puis tu m'as laissé voir qui tu étais réellement. Et regarde le résultat ? On partage la même chambre. Laisse tomber les artifices avec Nathan, je ne pense pas que ce soit le genre de garcon qui aime ca. Montre lui tes bon côtés" elle lui sourie tendrement. Lizzie est une personne touchante dans le fond, il suffit de creuser au delà des apparences.  -"Tu n'as rien à craindre… Tu as le droit d'être faible par moment. Ca arrive à tout le monde. Même à moi… et pourtant je déteste ca. Mais la souffrance est essentiel, c'est important de la ressentir. C'est celle qui te fais tenir parfois. Quand j'ai du quitter mon père et le reste de ma famille la souffrance a été tellement forte. Mais c'est ce qui m'a permis de me battre tous les jours pour les ramener auprès de moi. Parfois, ca peut être une force…" elle est très sincère quand elle dit ca. Elle repense à toute ces années passé sans son père, toute ces années perdu. Elle avait tellement souffert de son absence, et pourtant cette souffrance l'avait aidé à trouver une solution. Maintenant, ils étaient réuni, et la souffrance n'avait plus lieu d'être. -"J'essaierai de faire de mon mieux. Promis" dit Hope en lui souriant de nouveau. Si ca pouvait aider Lizzie alors elle pouvait bien faire ca. Elle ne comptait pas lui mentir de toute façon, c'est pas son genre. Elle n'était pas très doué pour ca mais elle pouvait le faire. N'étant déjà pas très sociable elle allait devoir trouver une stratégie pour approcher Nathan sans éveiller les soupçons. Elle se débrouillerait comme elle peut, c'était vraiment pour faire plaisir à Lizzie. Elle sourie -"On se protège toutes les deux" répète t-elle en croisant son petit doigt avec celui de Lizzie pour sceller ce pacte secret même si de toute façon c'était déjà le cas. -"Les mecs n'ont plus qu'à se tenir à carreau" rie Hope dans une petite touche d'humour. En même temps elle n'avait pas tout à fait tord. Avec deux caractère comme Hope et Lizzie il valait mieux.


Voir le profil de l'utilisateur


The only tribride
« My name is Hope Mikaelson. My grandmother practically invented dark magic. My mom is the Crescent Alpha, and my dad is Klaus Mikaelson ».



clique:
 
Lizzie Saltzman

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Sam 22 Déc - 22:51

When I'm happy I can't stop talking
Il y avait quelque chose de particulier chez les Mikaelson que j’avais eu du mal à cerner, qui m’effrayais autant que je l’enviais. La notion de famille chez eux ne manquait pas de rebondissements. Cette famille pouvait se déchirer mais lorsque l’un des leurs souffrait, tous semblaient prêt à foncer tête baissée. Ils pouvaient se démolir entre eux mais l’amour semblait vouer à toujours triompher de toutes les trahisons. Leur vœu « pour toujours et à jamais » avait su traverser les innombrables siècles sans jamais être totalement démenti. J’admirais cette puissance de leurs liens mais ça pouvait faire peur car cela semblait avoir apporté son lot de malheur au passage. Sentiments mitigés, voilà ce qu’ils pouvaient susciter. Au début, l’idée d’un jour leur faire face me terrorisait mais j’avais appris à les découvrir au travers du regard de ma meilleure amie. « J’ai appris à me faire une idée bien différente et très éloignée de ce que l’on pouvait faire courir comme rumeurs à leur sujet. Je les ai découvert à travers ton regard et cela les rend tellement plus humains. Tu pourras lui faire voir cette vérité que toi seule connaît. La peur c’est surfait n’oublie pas. Et crois-moi qu’il ouvrira les yeux sur tes réelles motivations et surtout il comprendra que c’est une marque de confiance de finalement lui avouer. » Je serre sa main dans la mienne espérant réussir à la rassurer même si je suis consciente que seul l’avenir pourra nous en apporter la réponse. J’espérais que Xander ne soit pas du genre à prendre la fuite pour quelque chose de si futile. Ses doutes me touchaient surtout que je l’avais vue tellement effrayée à l’idée de ressentir quelque chose pour quelqu’un, de s’attacher que je ne voudrais pas que ce soit pour se dire que finalement ça aurait mieux valu de ne jamais rien ressentir. « Chut, ne dis pas de bêtises. Le regard d’un homme amoureux ne trompe pas, crois en mon expertise. » Je ne pourrais sans doute jamais totalement l’amener à me croire sur paroles. Je voulais simplement apaiser ses craintes et faire naître en elle la conscience qu’elle devait être un peu moins froussarde. Elle pourrait affronter le danger sans hésitation mais pour ce qui était de dévoiler ses sentiments, c’était une toute autre histoire. Je ne peux m’empêcher de rire amusée de constater qu’elle n’avait pas tort en disant que son paternel et elle se ressemblaient sur certains points. Mais j’ai besoin de clarifier mes propos. « Hope, je ne dis pas que ton père ne peut pas aimer, ce n’est pas ce que je voulais dire. Je l’ai découvert depuis que je te connais. Je sais qu’il peut aimer et avec force, la preuve en est devant moi. Mais juste, il est quand même assez pourri pour le montrer et se l’avouer à lui-même surtout. Il ferait tout pour ne pas avoir à l’assumer et tu es capable de le reconnaître toi. Tu es plus mature que lui sur le plan sentimental. » Je lui adresse un clin d’œil préférant l’honnêteté à un mensonge.

Je suis bien moins à l’aise lorsque le sujet tourne autour de ma propre vie sentimentale. Si je pouvais reconnaître totalement que Hope avait raison, je ne savais pas si j’étais prête à laisser tomber le masque. J’étais terrorisée à la perspective qu’il ne puisse voir quelque chose en moi sur ma véritable nature. Je ne voulais pas prendre le risque de me retrouver avec un cœur en lambeaux. Je ne voulais pas avouer que j’étais une jeune fille comme les autres. Je voulais être de ceux que l’on respecte non pas pour leurs qualités mais parce que j’étais une garce. La vérité résidait dans ce simple fait : je me sentais nettement inférieure à la moyenne sous mon véritable jour. Qui pourrait deviner que sous la façade de fille confiante se cachait une personne emplie de doutes. Je soupire lourdement alors que je me sens affligée d’un poids énorme sur les épaules. « Mais pourquoi m’aimerait-on ? Je me le demande tellement souvent. Je n’ai rien d’exceptionnel Hope, je suis terriblement banale. Je ne sais pas comment parler aux autres quand je laisse tomber mes défenses. Je me sens toujours tellement nulle. Qui aimerait bien une fille nulle ? Je manque tellement de confiance en moi. » J’aurais aimé pouvoir m’assumer totalement mais j’en étais incapable. Je me sentais quelque peu piégée au milieu de toutes les émotions contradictoires qui me traversaient. Je ne peux m’empêcher de sentir une larme poindre au coin de mes yeux et je baisse le regard lentement. Avouer mes faiblesses, je n’étais pas certaine d’y parvenir. Je devais faire preuve d’un courage qui me manquait pourtant. Je finis par reprendre, le sourire à nouveau sur mes lèvres. « La prochaine fois que je me retrouve avec lui, je vais faire de réels efforts. Je ne promets pas de lâcher complète ma couverture de garce mais je vais tenter de lui laisser voir un peu plus qui je suis. Je ne sais pas ce que ça pourra donner mais si je n’essaie jamais. » Nous formions une équipe assez particulière. Nos différences étaient devenues notre force. Je savais que nous deux prêtes à nous venger, cela ne manquerait pas de faire des étincelles. J’espérais que jamais personne n’aurait à subir nos foudres combinées. « Faisons-nous une autre promesse, donnons-nous les moyens de découvrir si on a trouvé notre prince charmant et avouons nos sentiments à la première occasion. » Je lui tends à nouveau mon petit doigt comme pour sceller un pacte solennel. Si nous n’essayons jamais, jamais nous ne pourrions savoir comment ça peut aller.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
Hope Mikaelson

Hope Mikaelson

Fondatrice
Messages : 655
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : A l'école ou auprès de sa famille.
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Ven 11 Jan - 23:00
- - - - - -
.
crédit/ blindnessLizzie & Hope.




Malgré l’image qu’elle donne, Lizzie est une bonne personne toujours prête à donner de bon conseil. Hope l’écoute et ce que lui dit sa meilleure amie la rassure. La jeune trybride n’était pas dupe, elle savait pertinemment que sa famille était loin d’être du bon côté de la côte de popularité. On les craignait et on les détestait, mais rarement on les aimait. Il faut dire que les Mikaelson ont une sacrée réputation derrière eux, elle ne connaissait pas tous les détails, sa famille avait volontairement omit de tout lui dire surement pour la préserver. Ou alors tout simplement par honte. Hope n’avait pas non plus tenté d’approfondir ses recherches, elle savait pertinemment que ce qu’elle découvrirait ne lui plairait pas. Mais elle savait aussi que peu importe ce que son père avait pu faire dans le passé il restera au fond de son cœur. Elle n’arrivera pas à le détester. Elle a pourtant essayé quand il est parti et qu’il ne l’a plus rappelé. Mais son amour pour lui est plus fort que tout, tout comme son amour pour sa mère. Elle a beau leur mener la vie dure parfois, elle n’est certes pas toujours facile mais ca ne l’empêche pas de les aimer de tout son cœur. La famille c’est sacré, c’est pour toujours et à jamais, on lui a enseigné depuis sa naissance et elle reste fidèle au célèbre dicton des Mikaelson. Elle aime sa famille, même si elle n’est pas parfaite. Hope est heureuse de faire de pourvoir montrer à ses amis comme Lizzie le vrai visage de sa famille, elle espère qu’elle pourra le faire avec Xander quand il sera au courant. Elle acquiesce donc   « J’aimerai que tu aies raison » elle n’ajoute rien de plus. Elle ne peut pas être sur de ca tant qu’elle n’aura pas parler à Xander, ca l’angoisse un peu car elle l’aime vraiment bien. D’autant plus, qu’elle n’a même pas parlé de lui à ses parents. Il est son premier petit copain et elle ne sait pas vraiment comment aborder le sujet. Elle sait que sa mère sera beaucoup plus compréhensive que son père surprotecteur. Puis c’est encore trop tôt pour définir leur relation. Ils ne sont encore même pas ensemble. D’un autre côté, Hope reste une adolescente introvertie et solitaire. Bien qu’elle ai évolué avec les années, plus sociable s’étant fait des amies. Elle peut être une fille bavarde qui a ce besoin de parler des sujets de son âge mais elle reste tout de même bien plus mature, forger par les péripéties qui ont mouvementé sa vie depuis sa naissance. Elle sourie aux paroles de sa meilleure amie, selon elle, Xander est amoureux. Ca lui fait étrangement plaisir d’entendre ca, même si de son côté elle ne sait pas où elle en est, ce qu’elle ressent. C’est tout nouveau pour elle. Une chose est sur, il lui fait perdre facilement ses moyens avec son petit sourire craquant dévoilant ses fossettes atrocement sexy. Elle secoue la tête pour se sortir ces images de la tête. Bon sang, un garcon ne lui a jamais fais autant d’effet, c’est perturbant. La conversation tourne autour de son père ensuite, encore une fois Lizzie répond de façon sensée bien que Hope ne soit pas vraiment convaincu par sa réponse « Je n’en suis pas si sûr » dit-elle en baissant légèrement la tête. Après tout, Hope reste tout de même une fille assez sauvage qui ne vas pas tant que ca vers les autres et qui en plus de ca est très impulsive. Elle ne sait pas tout le temps gérer ses sentiments et se braque facilement. Son caractère est digne d’une Mikaelson. Pendant si longtemps elle est restée seule. Alors est-elle vraiment plus douée que son père ? Elle l’ignore. Peut-être, oui. Elle reste émotive, mais elle n’est pas non plus très à l’aise avec ca.

La discussion vient ensuite tourner autour de Lizzie, ce qu’elle dit lui fait de la peine pour elle. Lizzie avoue ne pas avoir confiance en elle. Et Hope trouve ca tellement absurde car elle trouve que la blonde est une fille génial derrière ses artifices. Elle lui offre un petit sourire « Banal ? Toi ? Dois-je te rappeler que ta sœur et toi vous avez été les premiers bébés à être téléporté dans le ventre d’une autre. Enfin je veux dire… Ce n’est pas banal ca. Ton histoire à fait de toi ce que tu es, tu devrais en être fière. Qu’est-ce que les autres ont que tu n’as pas ? Ils n’ont rien de plus que toi. Moi je t’aime pour ce que tu es, les autres le feront aussi, sinon c’est qu’ils ne méritent pas ton attention tout simplement. Ai confiance en toi Lizzie » elle était sincère une histoire comme la sienne et même si elle n’était qu’un bébé bouleverse, elle aussi son histoire à joué sur sa façon d’être. Hope voulait la rassurer, lui dire qu’elle était merveilleuse. La cadette Mikaelson n’est pourtant pas du genre à trop se livrer aux gens mais avec Lizzie c’était facile. La blonde avait réussi à gratter la carapace de la brune et inversement. Elles c’étaient découvert tel qu’elle, véritablement et entière. Elle ne doute pas qu’elle arrivera à faire la même chose avec Nathan. Elle sait qu’elle est forte au fond d’elle, elle commence à la connaitre. Hope glisse sa main sur celle de sa meilleure amie qui baisse la tête pour lui donner du réconfort. « C’est une bonne résolution que tu fais là, je suis sur qu’il appréciera »  elle connaissait un peu Nathan et pour ce qu’elle savait de lui, ce n’était pas un gars méchant. Donc elle était assez confiante. Puis de toute façon elle veillerait au grain. Si il lui faisait du mal, Hope serait là pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Hope observe le petit doigt de Lizzie qui souhaite sceller une autre promesse, elle observe attentivement, hésitante. Osera-t-elle baisser sa garde elle aussi ? Mais elle ne peut pas demander à Lizzie de faire quelque chose si elle-même ne le fait pas. Elle se décide donc à accepter. Scellant à nouveau son petit doigt dans celui de sa meilleure amie elle sourit. Au fond ca ne peut pas lui faire de mal, ca lui permettra de sortir un peu de sa zone de confort et de se lancer dans l’inconnu, elle avait fait une promesse, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Maintenant, elles ne pouvaient qu’attendre de voir ce que l’avenir leur réserve.

Voir le profil de l'utilisateur


The only tribride
« My name is Hope Mikaelson. My grandmother practically invented dark magic. My mom is the Crescent Alpha, and my dad is Klaus Mikaelson ».



clique:
 
Lizzie Saltzman

Lizzie Saltzman

4ème année
Messages : 100
Date d'inscription : 23/09/2018
Localisation : Quelque part ou nul part
When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Jeu 17 Jan - 13:44

When I'm happy I can't stop talking
Je peux percevoir cette forme de détresse dans le regard de Hope. Je la comprends totalement car je saisis que toute cette histoire la touche profondément. Il ne pourrait en être autrement. Nous avions grandi trop vite mais cela ne nous donnait pas pour autant la maturité propre aux adultes, leur sagesse. Nous avions encore de nombreuses expériences à vivre. Nous étions à l’âge des doutes et des erreurs. Emue par ce que je ressens chez mon amie, je songe que je vais avoir une petite discussion avec Xander. J’ai envie de pouvoir percer un peu plus sa carapace pour découvrir la nature profonde de ses sentiments. Je veux tâter le terrain car je ne supporterais pas que Hope souffre. On me pensait sans cœur et pourtant, j’avais un instinct protecteur que peu soupçonnait. Je pouvais montrer les dents à quiconque s’en prendrait à ma famille et ma meilleure amie appartenait à la famille, celle que je m’étais choisie. « Fais-moi confiance et fais confiance en la vie. Tout ne doit pas toujours mal se passer même si parfois… » Je ne pouvais m’empêcher de penser aux pertes survenues dans sa vie. Elle n’avait pas toujours vécu une vie idyllique et qu’on le veille ou non, cela nous forgeait le caractère. Je crois qu’une fois dépasser les aprioris sur nos attitudes respectives, ce passé nous avait rapprochées. Il avait soudé notre amitié bien plus que le destin n’aurait pu le faire en laissant nos vies suivre son cours. Nous avions des bleus au cœur et rien ne pourrait les effacer. Mais nous avancions dans la vie avec fierté. Nous gardions la tête haute et cela faisait notre force. J’aurais aimé que Josie puisse comprendre pourquoi je tenais autant à Hope mais elle ne parvenait pas à dépasser cette jalousie qui l’habitait. Nous avions toujours été exclusives et aujourd’hui, nous devions partager l’attention de l’autre. Elle ne comprenait pas ce qui me plaisait chez ma meilleure amie. Cela me faisait de la peine mais d’une certaine manière, j’avais besoin de prendre un peu mes distances. Jamais rien ne briserait mon amour pour ma jumelle mais nous devions vivre nos vies. Nous devions apprendre à nous ouvrir au monde sinon je sais que voir Josie faire sa vie m’aurait brisé le cœur. Je n’avais jamais songé demander à Hope si elle se sentait jalouse de ma relation avec ma moitié mais je n’en avais jamais eu l’impression. J’espérais simplement ne pas me tromper.

Penser à ma famille ravivait toujours une vieille blessure et encore plus quand Hope mentionne la manière dont on a été transportées dans le ventre de Caroline. Mon cœur se serre car j’avais tellement de regrets mais cela éveillait aussi une vieille peur bien tenace : celle que Kai s’échappe. Je ne voulais pas imaginer le choc que ce serait de me retrouver à nouveau face à lui mais plis que tout, vivre avec la peur au ventre qu’il ne vienne pour nous tuer. Je me demandais ce que nous avions fait pour mériter cela. Je ne croyais plus en ses chances de rédemption mais j’aurais aimé que ce soit l’effet d’un mal dont son emprisonnement l’aurait miraculeusement guéri. J’étais une rêveuse. Je ne peux m’empêcher de répondre avec douceur car je ne me sens pas sur la défensive malgré la délicatesse du sujet. « Ouais, j’avoue que mon histoire est peu banale mais ça ne fait pas de moi un être exceptionnel. Je suis une adolescente assez classique je dirais. J’essaie de faire au mieux. Je fais des erreurs, bien plus que Josie. Parfois, j’ai envie de juste être moi puis je me souviens de tout ce que je traine derrière moi. J’ai peur dans le fond de m’autoriser à juste vivre pour moi. » Mais Hope me connait bien et je ne peux nier qu’elle a totalement raison lorsqu’elle parle de me faire confiance. Je perds facilement le contrôle et le déclencheur est souvent cette sensation de ne pas mériter que les gens puissent m’apprécier. J’ai besoin d’attention car j’ai un profond manque au niveau de l’attachement. J’ai appris à en prendre conscience et je trouve que je gère mieux mes crises mais cela n’est toujours pas si simple. « Je vais essayer de moins douter de moi car je me prends vraiment trop la tête. Heureusement que tu es là, tu me ramènes les deux pieds bien ancrés sur terre. » Nathan représentait désormais un défi non pas en termes de réussir à l’avoir mais plutôt de parvenir à changer son image sur moi. Je savais que j’avais fait énormément de mal mais je pouvais accepter de m’aplatir devant lui afin de lui prouver ma volonté réelle de faire amende honorable. Je ne prétendrai jamais pouvoir devenir un ange muais je pouvais éviter de rester la fille toujours prête à le provoquer. Je soupire lourdement ajoutant simplement. « J’espère que tu as raison. » Je frissonne légèrement non pas de froid mais car toute cette discussion a légèrement entaché ma bonne humeur. Cela ne dure jamais bien longtemps. Je retrouve rapidement mon sourire qui n’augure jamais rien de réellement bon. Ma bonne humeur chasse lentement la grisaille de mon humeur. « Bon, on devait déconner et on a parlé bien trop sérieusement. Si on le regardait ce film en se goinfrait et en riant ? C’est triste de se poser des questions sur nos vies alors qu’on est si jeunes. J’ai envie de déconner. » Je prends l’oreiller posé à mes côtés avant de le lancer sur Hope riant par avance. Cela promettait de terminer en bagarre de polochon et je sentais que le fou rire était garanti. Profiter de notre insouciance tant qu’elle était encore là était le meilleur remède à ces préoccupations trop sérieuse. Une étincelle brille dans mon regard : celle de l’amusement. Le temps des mots venait de faire place à celui de l’amusement.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

When I'm happy I can't stop talking.• Hope Empty
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Heaven ◇ Hey weirdo, stop talking please; you're making my head hurt
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Material!? (spoiler from Negima!? 14)
» 01. Don't stop me now !
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: