AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
De nombreux personnages importants sont toujours disponibles ! PV et scénarios sont attendus, n'hésitez pas !
L'évènement marché de noël est en cours. Le dénouement de l'intrigue : Le chaos vient de commencer.

Partagez|

Dur d'être dans la retenue (rp Libre)

Liana Smith

Liana Smith

1ère année
Messages : 64
Date d'inscription : 06/10/2018
Localisation : Partout et nul part à la fois
Lun 29 Oct - 21:21
Liana venait d'arriver dans la célèbre, du moins pour les êtres surnaturels, ville de Mysticfalls. Cette ville en avait vue des choses se produire ici. Du moins si on se fiait aux rumeurs. Et n'aillant jamais trop eu de chances en étant rationnelle et  en n'écoutant pas les qu'en-dira-t-on, la rousse voulait tenter de voir si ce qui lui était parvenue aux oreilles était réel ou si ce serait  juste une énième désillusion que la vie mettait sur son chemin. Cela faisait donc plusieurs jours, que la jeune femme se trouvait aux abord de Mysticfalls à tenter de comprendre comment cette bourgade se trouvait être l’épicentre de catastrophe étrange et d'un nombre incalculable de « fuite de gaz ». Passant toute ses journées caché à l'abri du soleil, la rouquine oscillait entre la bibliothèque et le seul resto du bled, le Mystic grill.  Il n'était pas toujours simple de résister à la soif de sang mais en ce coupant à chaque envie un peu trop violente en présence d'humain, elle s'en tirait, seul le stock de poche de sang de l'hôpital diminuait. D'ailleurs, bien qu'elle essayait de se restreindre, cela allait finir par attirer l'attention. Voilà à quoi elle songeait ce soir la, posé dans un coin du resto, seule, la musique aux maximum dans les oreilles, limitant ainsi les possibilités de discussions. En même temps, cela n'était pas forcément utile, le visage peu souriant de la demoiselle n'incitait pas à lui parler, l'unique personne a s'adresser à elle, était l'employé prenant sa commande.

*Soda light et quelques frites pour donner le change... N'empêche c'est infâme ce truc.. Dire qu'on en raffole quand on est mortel.. J'en aurais presque honte. *


Sentant sa capacité à ne pas planter ses canines dans la carotide ou coulait ce liquide si apaisant, diminuer, li' sortit de quoi régler sa note et mesura ses pas pour sortir de là sans être un courant d'air   ni être un escargot. Malencontreusement, cette vampirette toute à sa concentration pour ne pas craquer et ne rien dévoiler de sa nature bouscula quelqu'un au moment de franchir le seuil. Retenant de justesse un feulement, elle fixa ses pupilles sur la personne en face d'elle et ne put retenir des paroles au ton un peu acerbe.

Put... Vous pouvez pas faire attention ?

Le temps pressait, la colère montait en elle proportionnellement ou presque à la soif de sang. Et bien que sa nature assez douce pour un vampire, la pousse à s'enfuir loin, l'envie de boire et sa récente transformation faisait qu'elle pouvait s'emporter pour des bêtises. Il fallait croiser les doigts, pour son interlocuteur, qu'aucune réplique ne lui soit adresser ou les digues du contrôle lâcherait.

*Faut que je sorte de là... Bouge, reste pas devant la porte !!!! Barre toi de là ! Three things cannot be long hidden : The sun the moon the truth.. *

Retenant autant que possible sa respiration, tentant aussi de garder son calme en se répétant se mantra hindou, retenue grâce à une série, la rousse serrait les poings pour ne pas attraper la personne lui barrant le chemin et soit, l'emmener de force avec elle ou l'envoyer valser à l'autre bout du bar. Avouez que cela ferait désordre et serait suspect car elle ne donne pas l'impression d'être super forte comme gonzesse la Smith.
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité

Invité
Mar 6 Nov - 18:00
Ce jours la, la jeune Alexina âgée de 17 ans était de sortie en ville. Elle avait besoin de voir autre chose que l’école toujours l’école. Meme si elle adorait sa hein enfin trouver des gens qui la comprenait et qui savait ce qu'elle ressentait. Cependant elle était généralement la plus vieille du groupe. Etre une Vampire de 227 ans qui as vécu des choses que parfois certains ne comprennent pas n'aider pas. Puis elle avait toujours dans le cœur se sang français qui couler en elle et elle était sans cesse a l’affût de la moindre information sur sa '' Famille ''.

Elle secoua ses cheveux en arrière et joua avec l'anneau a son doigt le faisant rouler autours de son doigt. Ce petit anneau qui la protège des rayons parfois très chaud du beau soleil, ce même soleil qui actuellement sommeillait. Il lui serait pourtant tellement facile de l'enlever n'importe quand et de mettre fin a cette vie de goulue sanguinaire et de brûler littéralement au soleil. Plus d'Alexi plus de problème de solitude.

Trouver quelqu’un qui lui ressemble, un ou une compagnon, un ou une ami(e). Elle souffla discrètement et poussa la porte du Mystic Gril. Elle s'installa non loin de l'entrée et jeta un coup d’œil circulaire dans la salle. Des gens attablés aux gens au bar en passant par une serveuse complètement larguée. Elle sourit doucement et du coin de l’œil remarqua une jeune rousse, en train de se lever de son siège, son visage semblait triste et renfermer, comme si toute la misère du monde était en elle.

Elle pointa son regard sur la serveuse pour prendre sa commande quand un éclat de voix attira son attention. La jeune fille de toute a l'heure se tenait devant la porte face a un humain et alors qu'elle posa ses yeux a nouveau sur la jeune fille, elle comprit. Une Vampire et vu la tension entre ses deux la, elle devait les séparer.

Elle s'interposa et pris la jeune fille par le poignet pour la faire sortir de la.
Liana Smith

Liana Smith

1ère année
Messages : 64
Date d'inscription : 06/10/2018
Localisation : Partout et nul part à la fois
Dim 11 Nov - 16:07
Sur le poing de craquer devant cet être humain qui ne bougeait pas. Ces maudits humains si lent à réagir, Liana fut soudain attraper au poignet par un bras qui la mettait dehors, le bras d'une personne qui semblait être une femme si on se fiait au parfum qui se dégageait d'elle. Mais au vue de la poigne il était clair que ce n'était pas une humaine.

C'est quoi ce délire ? C'est qui ça encore ?!

Les nerfs de plus en plus à vifs elle se laissa malgré tout sortir avant de se dégager de la personne qui la retenait. Dans un mouvement vif, elle fit face à l'être surnaturel qui l'avait sortie de force du restaurant. Montrant les crocs, elle se préparait au combat mais se stoppa en voyant le visage d'une rouquine. Un visage délicat et des yeux vert d'une brillance et d'une lueur surréaliste. Se redressant pour paraître moins sur la défensive, elle tentait de reprendre contenance face à cette vampire à n'en pas douter.

Putain mais tu es qui toi ? De quel droit tu poses les mains sur moi ?

Faisant les cents pas, la demoiselle avait beaucoup de mal à ne pas sauter à la gorge de cette inconnue. Et bien que l'adolescente savait que cette femme, à l'air à peine plus âgée qu'elle, venait de la tirer d'un mauvais pas, elle ne pouvait s'empêcher de vouloir l'écharper. L'envie de sang ne la quittant pas, Liana ne cessait de lancer des regards en direction du mystic grill. Entendant les pulsations des cœurs, la rousse, par réflexe se fit une nouvelle coupure au bras ce qui lui remit un peu de jugeote dans la tête. Un élan d’effroi passa en son cœur. Alors sans attendre, sans plus se préoccuper de l'éventuel menace de l'autre vampire, elle recula.

Je.. Non.. Je dois...

Puis à la vitesse des vampires, la jeune femme prit la direction des bois pour mettre un maximum de distance entre ses envies monstrueuses et les pauvres corps qu'elle aurait été capable de détruire pour étancher cette dévorante soif.

*C'est pas vrai... Qu'est ce que j'allais faire ?*

Connaissant plus ou moins ce qui était vrai dans le folklore parlant du surnaturel, la jeune demoiselle arracha une branche d'un des arbres et se mit à jouer avec. Elle n'était pas bien grosse, mais avec sa force et le fait que de bout de bois n'était pas taillé, il y avait fort à parier que des éclats de bois s'enfoncerait en elle. Les échardes la ferait mourir mais au moins, elle ne risquerait plus de mettre d'autre en danger. Après tout, ce ne serait que normal, cette fille n'avait jamais demandé à être ce qu'elle était devenue. Et depuis ce moment, sa vie déjà pourrie ne cessait d'être pire.
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Salvatore

Elena Salvatore

Human
Messages : 239
Date d'inscription : 21/05/2018
Sam 24 Nov - 10:34

Dur d'être dans la retenue.





Raccrochant avec Océane, tu souris toute seule, avant de remettre le moteur en marche. Ta fille t’a raconté pendant un long moment ce qu’elle faisait en cours, combien elle aimait être avec une de ses amies dans la chambre. Et surtout elle a commencé à te parler des différents amis qu’elle s’est fait. Alors oui, quand elle t’en a parlé, t’as eu le cœur qui s’est serré. Parce que tu crains qu’elle en souffre dans quelques années, quand elle vieillira mais pas ses amis. Enfin pas tous. Alors c’est sûr, tu as eu une discussion à ce sujet avec Camille, comme quoi Océane devra se moquer de l’avis des gens, mais ce n’est jamais chose facile. Toi-même, tu sais combien les habitants d’une ville ont tendance à parler quand un évènement se produit. Tu te rappelles combien ça a été dur à la mort de tes parents. Enfin bon, tu seras là pour ta fille et tu l’aideras à surmonter tout ça. C’est une promesse que tu t’es faite. Et tu sais d’ailleurs que Damon sera là également pour t’aider. Après tout, vous êtes une famille et vous êtes ses parents. C’est donc votre devoir d’être présents pour elle et de l’aider du mieux que vous le pouvez.

Roulant dans les rues de la ville, tu te diriges vers le Mystic Grill. Tu as fini ta journée au cabinet, alors que la nuit commençait à s’installer doucement. Et en sachant que Damon ne va pas rentrer avant une bonne petite heure, tu te dis que tu peux prendre un peu de temps pour toi. Trouvant une place de libre, tu t’y gares avant de sortir de ton véhicule. Poussant ensuite la porte, tu souris et va t’asseoir à une table. Commandant un simple café, tu attends patiemment ta boisson, en observant les habitants autour. Tu aimes voir les habitudes des gens, surtout que tu en connais certains pour les avoir comme patients. Mais alors que le serveur te dépose la tasse sur la table, tu entends des voix qui s’élèvent. Portant ton regard sur la scène, tu comprends ce qui se passe. Du moins, tu le supposes. Tendant un billet au serveur en lui disant de garder la monnaie, tu te lèves à ton tour pour suivre la jeune-femme rousse qui est partie rejoindre la première. Et quand tu les suis dehors, tu vois que tu ne t’es pas trompée quand la première fuit. A la vitesse d’un vampire. Courant jusqu’à ta voiture, tu te dis qu’elle doit avoir été en direction de la forêt. C’est là que toi en tout cas, tu aurais été. T’arrêtant à la lisière de la forêt, tu descends de ton véhicule. Tu fais quelques pas, et tu trouves afin la jeune fille. Levant les mains en l’air pour montrer que tu ne lui veux aucun mal, tu lui souris, rassurante. « Je ne te veux aucun mal. Par contre, ne pense pas à me mordre, j’ai de la veine de vénus dans les veines. » Faisant encore quelques pas, tu t’arrêtes et lui tend la main. « Je m’appelle Elena. »

Voir le profil de l'utilisateur
Liana Smith

Liana Smith

1ère année
Messages : 64
Date d'inscription : 06/10/2018
Localisation : Partout et nul part à la fois
Dim 25 Nov - 15:43
Liana commençait à enfoncé le morceaux de bois dans sa poitrine, souffrant plus qu'elle ne l'aurait cru quand elle fut interrompu par une petite brune qui vint vers elle.

*Non mais c'est une blague ?? On ne peut même pas mourir en paix dans cette foutu ville ou c'est moi que cet enfoiré de destin ne peut s'empêcher de torturer ?.. *


Malgré la requête de la jeune femme qui lui tendait la main en un geste de politesse, la rousse n'eut qu'une envie blesser cette intruse, autant qu'elle se sentait mal. Même, si, il était certains que cette fille ne se laisserait pas atteindre comme ça. Humaine ou non, cette brune dégageait un truc qui montrait qu'elle connaissait la souffrance,qu'elle savait ce à quoi elle avait à faire.

Je n'en ai rien a faire de votre nom, laissez moi !! Et virez moi vitre main, comme si j'allais la serrer et que vous alliez pas vouloir m'exterminer à la moindre occasion. Je ne sais pas qui vous êtes ou ce que vous êtes, mais je ne me laisserais pas berner facilement.

A peine quelques secondes après avoir parlé de sa voix au timbre doux, mais d'ou émanait une intonation légèrement menaçante, elle attrapa cette femme qui la dérangeait et la projeta, en tentant de ménager sa force, plus loin. Quand elle entendit le choc du corps de l'intruse Li' eut un sourire fugace, avant de se laisser envahir par la culpabilité en se demandant si le craquement qu'elle venait d'entendre était celui des os de cette personne ou juste les branches qui recouvrait le sol des bois. Sans attendre de le savoir, l'adolescente partit et tenta de trouver un endroit ou elle pourrait se retrouver seule suffisamment longtemps. Tout à sa course, la rousse détailla ce qu'il y avait autour d'elle, tant avec ses yeux de chasseuse que son ouïe surdéveloppé. Elle entendait les cœurs affolés des animaux qui tentait de fuir le plus silencieusement possible sa présence. La vampire voyait chaque détails des feuilles d'arbres, chaque petites fleurs, chaque cailloux. Rien ne lui échappait, Tout cela en partie grâce à sa nature de damner. Les étoiles et la lune suffisant à éclairer les alentours. Entendre et voir tout ça sous couvert de la lune devait être l'un des rares avantages à être ce qu'elle était. Ca et la vitesse. Mais rien ne compensait cette soif que les poches de sang n'arrivait qu'à peine à faire taire une demi journée. Une fois assez loin dans les sous bois, elle arrêta de courir, pour s'installer sur un rocher. Ne cherchant plus à s'enfoncer un pieu, elle se dit qu'il était plus simple de se cacher et laisser le soleil la faire brûler. Et bien que cette ancienne humaine savait que ce serait très douloureux, elle ne put s'empêcher de se dire qu'au moins, il y avait peu de chances qu'on puisse l'en empêcher. Après tout, personne ne savait qui elle était, ou elle se trouvait à l'instant précis. Il lui suffisait de patienter, et ensuite... Bah d'être immoler par l'astre qui lui avait permis de s'échapper lors des longues journées d'été, dans cette autre vie, déjà pourris.

*Plus que quelques heures... Finalement, cette prof avait raison... Je suis les traces de ma mère, dépendante à une chose me tue.. Sauf qu'au moins ma mère à tenue plus longtemps avant d'y passer...*
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» une nouvelle venu dans la forêt [LIBRE]
» Une chapardeuse dans la ville (Marius - Libre)
» L'arrivée de Mimips dans la forêt (Libre)
» Un crepuscule dans la forêt [libre....très libre] [terminé]
» Libre à jamais dans mon cœur et dans mon âme... [Libre aux indiens]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: