AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
De nombreux personnages importants sont toujours disponibles ! PV et scénarios sont attendus, n'hésitez pas !
L'évènement alerte au feu est en cours. Le summer party s'achève.

Partagez|

Un vent de révolte coule dans mes veines • Zoey

avatar

Zoey Warren

Witch
Messages : 24
Date d'inscription : 21/11/2018
Mer 21 Nov - 18:09
Zoey Warren

ft. Emma Watson
Identité

Surnom › Zo'
Âge › 25 ans
Statut › Célibataire dans l'absolu, mais mon coeur est pris
Orientation › Bi-sexuelle
Métier/classe ›
Année › pour les élèves uniquement
Espèce › Sorcière jusqu'à preuve du contraire

Caractère


Les fleurs les plus inattendues s'épanouissent au milieu des marécages, touche de douceur au milieu de l'ombre. C'est ainsi que je pourrais décrire mes plus belles qualités, bien dissimulées au milieu de la vase de mes pires défauts. Au premier regard, je suis extravertie et exubérante démontrant une joie de vivre nourrie par les moqueries que je réserve aux autres. Un humour parfois sombre m'incite à tourner en ridicule tout ce qui me dérange. Confiante en moi, je démontre un self-control en toute situation. Bref, j'apparais comme tout ce qu'il y a de plus antipathique. Un regard froid vient glacer le sang et les tentatives des plus vulnérables. Je ne désire pas qu'ils s'approchent de moi car mon coeur est bien trop noyé par l'amour de quelques uns pour ouvrir la porte à d'autres. Mon sourire semble ne jamais vouloir atteindre mon coeur, il faut de l'obstination pour percer la carapace que je me suis construire. Je refuse de m'attacher au premier venu qui finira par m'abandonner le coeur en cendres. J'ai terriblement peur de m'attacher en fait car je sais qu'aimer peut faire terriblement mal alors je me dissimule derrière un masque. Certains ont réussi à passer les barrières pour finalement pénétrer le royaume surprenant de ma vie. Curieuse, je fais preuve d'une tendance naturelle à chercher à découvrir les trésors du monde. Cela me rend parfois intrusive du genre à chercher à découvrir les secrets les plus sombres des autres, une fouineuse quoi. Terriblement obstinées, jamais je ne lâche l'affaire. Si je me fixe un but dans la vie, rien ne peut m'en détourner même quand la raison me crie que ce serait plus sage de renoncer. Je n'écoute pas les supplications de ma soeur, je n'écoute pas les mises en garde, je fonce tête baissée quitte à me prendre le mur. Courageuse, je ne suis pas du genre à redouter le danger ou encore le fuir. Je n'hésite qu'un quart de seconde avant d'affronter ce qui pourrait pourtant me tétaniser de peur. Cette tendance est décuplée lorsqu'il s'agit de protéger ceux que j'aime. Pour eux, je me saignerais aux quatre veines sans l'ombre d'une hésitation. Protectrice, je veille au bien être de ceux qui le méritent n'épargnant jamais une petite attention qui vise à faire naitre un sourire. Combattive, je me refuse à baisser les bras. J'ai la rage au ventre, la rage de vivre prête à tout pour qu'on me laisse mon droit au bonheur. Je désire le chérir et le protéger pour que personne ne puisse plus jamais me l'arracher. Blessée par des pertes douloureuses, j'en garde cette méfiance. Je n'accorde pas facilement ma confiance offrant une apparence distante, une façade et ne dévoilant jamais rien de personnel. Je ne me lie pas facilement ou alors uniquement des relations superficielles. Mon coeur ne se gagne qu'à force de temps. Parler en public ne m'a jamais effrayée et c'est pour cela que le chant est ma passion depuis toujours. Alors je m'évade de cette réalité qui m'effraie plus que je ne veux l'avouer. Je redoute la force de mes démons et le moment où je pourrai basculer dans les ténèbres.
Histoire


Un cri déchire la nuit suivant d’un second, profond, empli de douleur. L’enfantement est un cadeau du ciel offert aux femmes. Il procure un tel bonheur sans nom car donner la vie, tenir dans ses bras la chaire de son sang provoque une joie inégalable. C’est ce que toutes les femmes ressentent normalement lors de ce moment magique. Je crois que c’est ce qu’a dû ressentir ma mère au moment où elle nous a mis au monde. Je le suppose mais rien ne me le garantit car je n’ai pas eu la chance de réellement pouvoir en discuter avec elle. Ses bras me semblent froids lorsqu’ils me serrent dans ses bras, je ressens un vide profond comme si j’avais pressenti qu’elle ne sait pas très bien quoi faire avec nous. Ma petite main cherche désespérément celle de ma sœur, à tâtons. Je la trouve finalement et la joie revient. Mon double, ma deuxième moitié. Le lien qui nous unit au moment même de la naissance est déjà fusionnelle. Grandir aux côtés d’une personne qui nous ressemble comme deux gouttes d’eau, qui nous complètent est quelque chose de fabuleux. Jamais, je ne me sens seule alors que nos mimiques semblent se répondre comme si nous communiquions d’un simple échange de regard. Ma mère m’apparait comme un grand mystère, avare de gestes tendres. Elle semble n’avoir aucune idée, aucune envie de s’occuper de deux petites filles à elle seule. Notre père ? C’est une grande inconnue à nos yeux. Il n’a jamais été là et ne le sera jamais probablement. Un simple moment de perdition et il s’envole en fumée, disparaissant comme il est arrivé, dans un courant d’air. L’absence d’une mère m’a fait souffrir, a créé une faille dans mon cœur mais je n’ai manqué de rien. Lorsqu’elle est partie en nous confiant à notre grand-mère, j’ai réalisé que c’était sans doute pour le mieux. La joie a toujours été omniprésente dans notre existence. Elle a été une mère qui offre de la douceur en suffisance, un père qui pose les limites, un guide qui nous oriente dans notre découverte de la magie. Elle a été un roc sur lequel je me suis tellement reposée que sa perte a laissé un trou béant dans mon cœur. Je me sentais en totale perdition. Je n’avais plus la moindre idée de comment faire face à la douleur mais le temps a fait son chemin.

« Xander ! » Je fronce les sourcils en fixant le petit garçon. Les mains sur les hanches, je tape légèrement du pieds. Parfois, on se chamaille car l’un comme l’autre, on aime se taquiner. Cela m’amuse dans le fond mais je prends un air colérique. Je pars en boudant mais cela ne dure jamais bien longtemps. Je suis secrètement amoureuse de lui. Enfin secrètement est un grand mot car Clarissa est au courant et même grand-m ère. Quant au principal intéressé, je crois bien qu’il le sait aussi. Je me laisse tomber sur mon lit avec une moue qui en dit long sur mon état d’esprit. Clarissa me regarde et sans un mot m’invite à me confier. « Xander m’ennuie. Il s’est encore moqué de moi. Je veux plus le voir. » Clarissa éclate de rire. Elle sait que ça va me passer. Je ne peux pas imaginer ma vie sans l’un ou l’autre. On en discute longuement et je finis par me rendre compte qu’elle a raison. Je dois aller voir Xander pour qu’on fasse la paix. Cela fait quelques jours qu’il est à la maison avec Carter. Il doit être dans sa chambre mais j’ai beau le chercher il n’est pas là. Lorsqu’il revient avec grand-mère, je sens que quelque chose a changé. Je n’ose pas aller vers lui. Je me contente de poser un baiser sur sa joue avant de m’enfermer dans ma chambre. Je dors peu cette nuit là et lorsque les services sociaux viennent pour les emmener loin de nous, une partie de mon cœur part avec eux. Je pleure toutes les larmes de mon cœur consciente que je viens probablement de le perdre à tout jamais. Je suis effondrée et il faudra de longs mois pour que ma peine se calme. Je viens de perdre mon premier amour, le seul que j’ai eu et ça me fend le cœur. Je n’ai qu’une soif : celle d’un jour punir celui qui a tué sa mère et me l’a arrachée. Je n’ai qu’un espoir : celui de le retrouver. Mais je finis par oublier l’un comme l’autre.

« Clary, viens avec moi. » Je supplie ma sœur de m’accompagner. J’aime le danger. J’aime sentir l’adrénaline déferler dans mes veines. J’ai toujours aimé jouer avec les limites et provoquer le danger mais je sais que ce n’est jamais une brillante idée. Généralement, ça se termine assez mal et Nanny nous enguirlande lorsque l’on rentre à la maison. Mais c’est plus fort que moi. Et comme toujours, j’embarque ma jumelle dans mes mauvais plans. La magie m’attire toujours plus que toutes les mises en garde de ma sœur, de ma grand-mère. J’aime la sentir couler dans des lieux imprégnés par sa trace. Je rêve d’un jour parvenir à la canaliser pour la faire mienne et ainsi devenir la sorcière la plus puissante. En attendant, je me contente de rêvasser à cette perspective. Déjà à l’époque, coule en moi cette soif insatiable d’augmenter ma puissance pour finalement prendre le pas sur tous mes congénères. J’en rêve au point d’être obsédée par cette idée. Je sais que c’est mal et je doute que Nanny pourrait me comprendre. Je souris malicieusement à ma sœur tandis qu’un sourire machiavélique me gagne quand je pénètre dans le lieu interdit. Je me sens transcendée. Je pouffe de rire tellement je suis surexcitée et au moment où le garde surgit, je fais un petit tour de passe passe avant d’attirer Clarissa au loin. Ce qu’elle ne sait pas c’est que je suis bien trop intriguée pour ne pas revenir en ces lieux, un peu plus tard, seule. Bien plus discrète, je finis par trouver ce que je cherche. Un courant me traverse au point de m’en faire tourner la tête et perdre la raison. Je me réveille avec la sensation d’être passée sous un rouleau compresseur et avec une soif inextinguible de nourrir la magie sombre qui coule en moi. Je suis terrorisée. Je vois le corps du gardien et je panique. Je finirai par confesser mon méfait quelques jours plus tard à grand-mère. Elle m’apprend à me purger de cette magie bien trop noire pour moi. Je garde encore mon secret. J’ai essayé de me racheter et j’ai aidé ce gardien à guérir veillant à ce qu’il n’ébruite jamais ce qui a pu se passer.

La douleur me transcende. Elle me coupe en deux. Je n’arrive tout bonnement pas à y croire. J’ai la sensation d’avoir perdu ma raison d’être et cela me fait un mal de chien. Je sais que plus rien ne sera pareil après cela. J’ai tellement mal que j’ai envie de tout exploser autour de moi. Sans même que je m’en rende compte c’est d’ailleurs ce qui se produit. Clary aussi souffre mais je suis incapable de trouver les bons mots pour apaiser sa douleur. Je me contente de venir serrer sa main. Parfois, je la prends contre moi et je la berce en chantonnant cette comptine que grand-mère nous fredonnait enfant. J’ai tellement du mal à faire face à se perte. Je suis tellement en colère. J’aimerais pouvoir prétendre que le temps fera son œuvre mais je ressens un petit pincement au cœur. Je ne me suis jamais totalement remise de la perte de Xander alors grand-mère… Je ne dis rien à ma sœur. Je la rassure du mieux que je le peux même si je sais qu’elle le sent en elle comme je peux ressentir sa douleur. On essaie toutes les deux de gérer du mieux qu’on le peut. Ce changement d’air est supposé nous faire du mieux. M’éloigner de notre vieille demeure me fait du bien, je dois l’avouer. Je n’aime pas cette phrase emménagement mais Clarissa me comprend totalement et je ne l’en aime que plus. Elle sait combien je peux traîner des pieds rien qu’à l’idée de ranger. Mais je dois avouer que ce qui allège un peu ma peine c’est cette perspective de retrouver Xander. Je m’en sens chamboulée même si l’idée que notre lien ait disparu me terrorise. Je trépigne d’impatience.

Un vieux sentiment remonte à la surface, une soif que je croyais enfuie : la vengeance. Quand Xander m’en a parlé, j’étais mitigée. J’ai ressenti de la peur mais aussi des scrupules. Je n’aime pas m’en prendre à des innocents même si leurs parents peuvent être des monstres. Mais que ne ferais-je pas pour Xander ? Je suis tout bonnement incapable de lui résister et je souris un peu plus à chaque fois que je pense à son plan rondement bien élaboré. Convaincre Clary était une autre histoire mais pour moi, pour lui, elle a fini par céder et nous promettre son soutien. Je me sens appartenir à une petite bande. Carter me laisse plus suspicieuse mais j’ai pu déceler dans le regard de ma sœur qu’elle le trouve à son goût. J’aimerais les pousser dans les bras l’un de l’autre surtout que depuis que son cœur a été brisé, elle semble fuir les sentiments comme la peste. Cette petite vendetta pourrait les amener à se rapprocher et j’en jubile d’avance. Elle va le côtoyer à l’école alors qui sait ce que ça donnera… ? Je sens que le vent joue en notre faveur mais depuis la mort de grand-mère, je ne suis plus jamais totalement sereine. J’ai toujours peur que tout vole en éclats et d’à nouveau tout perdre. Sans elle pour me guider, j’ai peur de me laisser happer par la tentation de la magie noire. Rien n’est jamais simple et j’ai tellement peur de perdre les deux être qui sont essentiels à mon bonheur. J’aimerais tellement que Xander ouvre les yeux et voit en moi plus qu’une amante. Je suis profondément amoureuse de lui et ça me fait souffrir. Mais je l’aime et donc je ferai tout pour lui apporter ce dont il a besoin.

IRL


Ton pseudo/prénom › MissA
Ton âge › 30 ans
Comment as tu découvert le forum ? › Je m'en souviens plus lol par partenariat je crois
T'en pense quoi › J'adoooooooooore, je veux plus partir !!!
Tu as un DC ? › Cami et Lizzie
Quelque chose à ajouter ? › Vous êtes parfaits !

©️️ VANKA
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Soren Blackburn

Werewolf
Messages : 67
Date d'inscription : 17/11/2018
Localisation : A l'école ou en train de traîner là où il n'y a pas trop de monde.
Mer 21 Nov - 18:17
Re avec ce super choix et bon courage pour ta fiche!
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hope Mikaelson

Fondatrice
Messages : 526
Date d'inscription : 06/03/2018
Localisation : A l'école ou auprès de sa famille.
Mer 21 Nov - 18:24
Toi. :fouet:
Fais attention à ton derrière, tu pourrais avoir de mauvaise surprise.  

Re-bienvenue.  
Voir le profil de l'utilisateur


My name is Hope Mikaelson. My grandmother practically invented dark magic. My mom is the Crescent Alpha, and my dad is Klaus Mikaelson.
 

+++:
 

avatar

Xander G. Baker

Administratrice
Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2018
Localisation : Mystic Falls
Mer 21 Nov - 18:29
Toi
Rebienvenue avec ce super choix!
J'ai hate de rp avec toi, n'hésite pas si besoin tu sais ou me trouver
Voir le profil de l'utilisateur


Revenge will be cold

   
qui cache sa colère, assure sa vengeance.
avatar

Zoey Warren

Witch
Messages : 24
Date d'inscription : 21/11/2018
Mer 21 Nov - 19:32
Merciiiiiiiii

Hopie chou, je promets pas de rester gentille

Xandy, ouiii je sais où te trouver, hâte de rp avec toi aussi
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Clarissa Warren

Messages : 41
Date d'inscription : 16/11/2018
Localisation : A l’institut Salvatore ou avec ma famille.
Mer 21 Nov - 20:38
Re merci d'avoir choisie ma jumelle !!!! Trop happy de la voir débarquer!!!! Je suis sur mon portable je vais pas pouvoir balancer une avalanche de Smiley mais j'en pense pas moins.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rose Hamilton

3ème année
Messages : 61
Date d'inscription : 17/11/2018
Mer 21 Nov - 21:35
Je vois double !!
Re-Bienvenue
Voir le profil de l'utilisateur http://forevertry79.tumblr.com/
avatar

Zoey Warren

Witch
Messages : 24
Date d'inscription : 21/11/2018
Lun 3 Déc - 0:35
Merciiiiiiiii beaucoup à tous
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Xander G. Baker

Administratrice
Messages : 150
Date d'inscription : 11/07/2018
Localisation : Mystic Falls
Lun 3 Déc - 19:52
Comme toutes tes fiches elle est parfaite
J'ai hâte de rp avec toi




Citoyen de Mysticfalls
et de la Nouvelle-Orléans

Validation par la mairie.

Bienvenue Zoey Warren






V
ous faite officiellement partie de notre grande aventure et même si vous n'êtes pas admis dans l'école l'extérieur vous réserve encore bien des surprises. Pensez à vous recenser dans les registres de la ville ci-joint. Et à vous trouver un logement si vous n'en avez pas.


L'année risque d'être longue et mouvementé il faut vous préparer. Mais vous avez l'habitude n'est-ce pas ?


Je vous surveille, faite attention.




The Raven,
Celui qui voit tout.
©️️ sobade.


Voir le profil de l'utilisateur


Revenge will be cold

   
qui cache sa colère, assure sa vengeance.

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je suis comme ce poison qui coule dans tes veines : je te fais mourir à petit feu ~ Maria
» Opium ♠ Je suis le poison qui coule dans tes veines.
» marguerite + la luxure coule dans mes veines
» Le même sang coule dans leurs veines. [PW Simor]
» (m) ANTON LISIN ⊹ tu es le poison qui coule dans mes veines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: